Partagez| .

Arès ; rouge feu, rouge sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Arès ; rouge feu, rouge sang. Lun 11 Juin 2012 - 21:20

I. Le personnage que vous souhaitez incarner.




    Image : http://frizz-bee.deviantart.com/

    "Détrompe-toi, je suis une force qui va !
    Agent aveugle et sourd de mystères funèbres !
    Une âme de malheur faite avec des ténèbres !
    Où vais-je ? Je ne sais. Mais je me sens poussé
    D'un souffle impétueux, d'un destin insensé.
    Je descends, je descends, et jamais ne m'arrête.
    Si parfois, haletant, j'ose tourner la tête,
    Une voix me dit : Marche ! et l'abîme est profond,
    Et de flammes ou de sang je le vois rouge au fond !
    Cependant, à l'entour de ma course farouche,
    Tout se brise, tout meurt. Malheur à qui me touche !
    Oh ! fuis ! détourne-toi de mon chemin fatal,
    Hélas ! sans le vouloir, je te ferais du mal !"


    Victor Hugo, Hernani, acte III, scène 4.


    Nom : Arès
    Race :   Dieu
    Caractéristique principale : Le maître des guerres, parangon de la rage humaine. Porteur de mort, ambassadeur de la destruction, entremetteur du carnage, il se délecte des orgies de sang.
    Symbole  : La lance et l'épée, le casque, le vautour, le chien.

    Généalogie / Histoire : Fils de Zeus et d'Héra, Arès s'attire bien vite la haine de ses parents par son obsession de la guerre et sa soif de sang. Pas que de ses parents, à dire vrai ; le dieu de la guerre et de la violence a peu de coeurs de son côté chez les divinités. L'Olympe, dit-on, résonne des querelles dont il est le principal protagoniste ; il n'y sèmerait que mésentente et discorde. Rapidité et puissance sont d'une démesure légendaire chez le "pourfendeur de boucliers" ; son cri de guerre est un cor à vous glacer le sang. Il suffit souvent pour lui assurer la victoire, semant panique et effroi dans les camps ennemis. Athéna est cependant l'une des rares à y être insensible. Par deux fois sa force incommensurable sera battue par la brillante intelligence de la Déesse. Une double défaite qu'Arès peine à digérer, de par sa nature : une pierre suffit à l'étourdir une première fois, et Athéna le remet en place une seconde fois par le biais de Diomède, simple mortel.

    Porteur de mort, de désastre, de consternation, Arès représente tous les maux de la violence et des conflits, et par extension, des fléaux mortels comme la peste. S'il est redouté et même détesté d'une grande partie des mortels, il est cependant vénéré par les Thraces et les Spartiates, peuples belliqueux. Naturel, direz-vous. Il est un des rares dieux à côtoyer les mortels, par passion pour les guerres, et descend souvent sur terre, insatiable de sang.

    Déimos (la Crainte), Phobos (la Terreur), Eris (la Vengeance et la Discorde) et Enyo (le Meurtre) sont ses écuyers lors des batailles qu'il mène. Les deux premiers sont également ses fils jumeaux, fruits de ses amours avec la sublime Aphrodite. Car en vertu des coutumes guerrières, il n'est pas marié, mais a eu de nombreuses aventures amoureuses, et il est aussi profondément épris de la déesse de l'Amour et de la Beauté.

    Arès serait également père avec la naïade Harmonia des Amazones. Les fameuses !

    ( Note : Je ne parle absolument pas d'Héraclès. Je ne sais pas trop comment me situer par rapport à celui-ci. Garde-t-on les éléments de la mythologie pour des faits ayant déjà eu lieu, ou partons-nous sur des bases neutres ? De même je ne parle pas du meurtre d'Hallirhotios ou d'Adonis, pour des raisons similaires... )


    Caractère : Lorsque la rage s'insinue dans vos veines, coule dans votre sang, il semble que rien ne peut arrêter son flot dément, sa brûlure exaltante, son courant impétueux. Arès est sanguin. Terriblement sanguin. La voix forte et le visage hargneux lui sont coutumiers ; comme cet air confiant, un brin méprisant. Lorsque les eaux sont calmes cependant, une sorte de calme démence règne sur ses traits ; ironie, moquerie s'y retrouvent alors facilement. Mais ce n'est que pour raviver le feu plus vif encore ; belliqueux, Arès aime provoquer, jauger son interlocuteur. Il aime l'affrontement, le rixe, les épées dehors et les couteux tirés. Escalade de la violence, ou descente dans les abîmes brûlants du Tartare, voyez cela comme vous voulez. N'y voyez pas une manifestation de sadisme, bien qu'il n'en soit pas toujours dénué, mais plutôt une envie brûlante d'éprouver son courage ou de flatter le danger. Et comme pour tout Dieu qui se respecte, le narcissisme ne l'épargne pas ; tout affront doit être lavé au sang clair. Dieu vengeur, son vindicte est redoutable.

    Car Arès est dans l'extrême : impatient, haineux, jubilatoire, il est dans ses nombreux instants de folie comme un taureau aveugle. Qui fonce et ne regarde pas ; qui agit et ne réfléchit pas. Incontrôlable, comme poussé d'un zèle impérieux et inflexible. Sa superbe éloquence masque une sagesse qui lui fait défaut ; ses harangues charismatiques souffrent souvent d'un manque de discernement. Mais si le bougre peut se targuer d'être brutal ou impulsif, il n'en est pas moins d'un courage et d'une loyauté qui force le respect. L'image du taureau, encore. Franc et direct. Sur tous les plans.


    Apparence physique : On ne risquera pas grand-chose à dire qu'Arès est taillé pour sa fonction. Je n'aurai ici pas besoin d'insister sur sa stature haute et puissante, sur sa musculature guerrière, forte mais agile, ou encore sur l'impression étonnante d'énergie canalisée qui caractérise ses gestes. Vous remarquerez de nombreuses cicatrices, sur le corps comme sur le visage ; elles sont le fruit des nombreux affrontements du dieu de la guerre. Sa nature divine aurait pu les résorber ; mais Arès a tenu à les garder, nobles trophées de ses batailles, dignes récits de ses prouesses gravées dans sa chair. Quand au visage, il est contre toute attente plutôt fin, bien que possédant une mâchoire plutôt carrée. Une barbe naissante couvre celle-ci, des cheveux désordonnés, brun ébène, l'encadrent.

    Les yeux sont insistants, réellement pénétrés de la force de caractère du Dieu. D'ordinaire, ils sont d'un noir d'encre, opaque et bouillonnant, mais dans les instants de frénésie, ils se dotent d'une aura rougeoyante et deviennent alors deux lueurs assassines. Vous jurerez les yeux de Cerbère, si le sourire carnassier qui les accompagnait n'était pas celui d'un humain. Espiègle et joueur, tel un fauve, Arès a tendance dans ses combats à barbouiller à l'envi son visage de traces de sang, telles des peintures de guerre. Et rouge toujours ; rouge sang, rouge colère.

    Amis / Amants : Aphrodite est son amante adorée. Pour le reste, sa figure charismatique lui assure un certain succès auprès des femmes dont il ne se prive pas. (Je parle du succès, voyons.)
    Ennemis : Arès cherche le conflit. Celui-ci générant des ennemis... Les plus notables sont probablement Heraclès et Athéna. Une rivalité tenace le lie à cette dernière. D'une manière générale, il est peu aimé sur l'Olympe.

    Anecdotes diverses : Ses aventures avec Aphrodite ne sont pas sans dangers : celle-ci est mariée à Héphaïstos. La nuit Arès s'infiltre cependant secrètement dans la chambre de sa maitresse, postant un dénommé Alectryon pour faire le guet. Mais un jour, celui-ci s'assoupit, et les deux amants, dénoncés par Hélios, sont capturés dans un filet par le mari jaloux. Ils feront ainsi la risée de toute l'Olympe ce jour-là... On raconte qu'Alectryon reçut pour punition d'être transformé par Arès en coq, condamné dès lors à chanter au lever du jour, et ce pour l'éternité. Bien que cette histoire fit l'opprobre du couple, elle ne suscita pas l'indignation attendue à l'Olympe. Apollon et Hermès eux-même estimèrent qu'ils auraient eux-mêmes supportés cette épreuve rien que pour une nuit d'amour avec la belle Aphrodite.

    II. Hors-Jeu.

    Surnom / pseudo : (c’est ainsi que nous vous nommerons, en dehors des rp) Arès
    Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ?   Je voulais un personnage un peu dans la démesure. Et violent, quoi. Arès est parfait. A noter que j'ai hésité avec Pégase, pour changer un peu. Le choix fut difficile, mais jouer une créature me semblait poser certaines limites.
    Certifiez-vous avoir pris connaissance du règlement du forum ? Oui da.
    Comment avez vous découvert ce forum ? Mon ami Google vous a balancé.
    Des choses à ajouter ? Non !

Revenir en haut Aller en bas
FonDADAïste
FonDADAïste
avatar
Localisation : Islande. Dans les Rhododendrons.
Occupation : Piano et Piano. Dictatrice à ses heures perdues.
Humeur : Changeante...?
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 553
Double compte : Hélène

MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang. Lun 11 Juin 2012 - 23:16

Bienvenue Arès Smile C'est une excellente présentation, et très jolie en plus ! J'ai souri en voyant la citation d'Hernani que tu avais mise en entête : c'est un passage que je connais par cœur ^^ Alors pour répondre à tes questions, pour savoir si les évènements se sont passés ou non, il te suffit de vérifier les histoires des personnages concernés (en gros, c'est au premier qui se présente de décider de l'endroit ou se situe tel ou tel mythe si tu vois ce que je veux dire) Je te renvoie pour cela au contexte du forum :

Spoiler:
 


Voilà pour ça. Revenons en à ta présentation qui est vraiment impeccable, bien écrite, soignée : je vois que tu t'es bien renseigné sur le personnage... Je n'ai rien à redire alors je m'empresse de te valider et de t'ajouter 4 Zeus d'Or. Juste une chose : n'oublie pas de changer la taille de ton avatar. La taille règlementaire est de 150*250 et le tiens fait 150*300.

Have fun ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang. Lun 11 Juin 2012 - 23:59

Bienvenue parmi nous Arès =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang. Mar 12 Juin 2012 - 9:29

Merci pour l'accueil ! Je m'excuse pour l'avatar, je n'ai même pas fait attention, j'ai coutume de cette dimension-là. Sinon j'avais effectivement jeté un coup d'oeil à la fiche d'Hercule (Héraclès) pour mon histoire, mais j'ai trouvé la fin quelque peu ambigüe.

Citation :
C'est ensuite que Zeus lui révéla la vérité qu'il est en fait son père biologique et qu'il avait besoin d'un mortel puisant pour l'aider à combattre les géants. Pour cela il devra passer les douze épreuves, qui deviendront connues comme étant les douze travaux d'Hercule dont le but est de débarrasser la terre de certains monstres qui le feront connaître dans toute la Grèce comme étant le plus grand des super héros.

Disons que j'ai un peu de mal avec le sens du futur ici. Les a-t-il faits, ces douze travaux, ou pas encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang. Mer 13 Juin 2012 - 14:06

Bienvenue à toi Arès x)

Tient tient, je suis ton eternelle rivale ? XD Et bien, les RPs avec toi risquent d'être prometteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Fondatrice
avatar
Localisation : Sur l'île Blanche
Humeur : Chasseresse 8D
Date d'inscription : 23/04/2012
Messages : 520
Double compte : Zeus

MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang. Jeu 14 Juin 2012 - 18:56

Bienvenue!

Purée je suis en retard partouuuut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FonDADAïste
FonDADAïste
avatar
Localisation : Islande. Dans les Rhododendrons.
Occupation : Piano et Piano. Dictatrice à ses heures perdues.
Humeur : Changeante...?
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 553
Double compte : Hélène

MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang. Ven 15 Juin 2012 - 13:02

Désolée Arès, je n'avais pas vu ta question ^^ Alors non, j'ai relu la présentation d'Hercule, il n'a pas encore fait les douze travaux. Je comprend que tu aies du mal avec la conception du futur ici, c'est vrai que moi aussi j'ai toujours du mal avec la notion de temps sur les RPG :/ Enfin, n'hésites surtout pas si tu as d'autres questions !

Amuse toi bien Arès Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Arès ; rouge feu, rouge sang.

Revenir en haut Aller en bas

Arès ; rouge feu, rouge sang.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Un mal aussi rouge que le sang [Rang B] (PV Emerald)
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» Carton rouge...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Archives :: Autour du RP :: Anciens personnages-