Partagez| .

Amie ou ennemie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Amie ou ennemie ? Sam 22 Avr 2017 - 10:55

code couleur:
 



Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲
Je ne sais que faire... La perte de ma voix m'handicape de plus en plus... Les autres nymphes de la forêt ne s'occupent même plus de mon sort... Elles en ont assez de parler avec un perroquet... Je n'en peux plus, il faut que je fasse quelque chose ! Et si je demandais à Héra de me rendre ma voix...? Non, elle refuserait à coup sûr, elle me déteste sûrement ou peut être a-t-elle déjà oublié l'insignifiante petite nymphe que je suis... Saleté de dieux. Je serre les dents, si seulement je pouvais hurler ma haine envers eux !.. Il faut que je trouve quelque chose pour l'obliger à me rendre ce qui m'appartient.. Mais quoi ?

- Vous voulez aller en Libye ?!

- Oui, une objection ?

-  Ne soyez pas fous ! C'est un pays empli de gorgones qui vous figent en un regard ! Ce n'est pas sûr !

Des voyageurs ?

- Pas sûr...

- Il y a de l'écho...

- Écho...

Et dire que mon prénom n'est utilisé que pour décrire ce que les humains appellent "un phénomène naturel" ...

- J'irai en Libye... Que ce soit un pays sûr ou non.

Les gorgones, des êtres capables de transformer quiconque les regardent dans les yeux en pierre... Cela doit être effrayant pour quelqu'un qui n'a pas le pouvoir de se fondre dans la roche, même un dieu pourrait avoir peur... Non ?

- Je doute qu'elles soient répandues sur tout le pays. Y a-t-il des villes à éviter ?

Je souris légèrement, Lachesis serait-elle de mon côté ? Ce serait un bon moyen de pression sur Héra, à moins qu'elle ne m'inflige une punition bien pire... Qu'est-ce qui pourrait être pire que ce que j'ai déjà vécu ? Pas grand chose, je pense.

- Et bien...Il y en a beaucoup près de Carthage et... Je ne sais pas...

- Carthage !

Je me lève et cours jusqu'à ma grotte, je vais partir en Libye trouver une gorgone maintenant ! Je lance un dernier regard à la forêt, qu'est-ce que je ferais si je ne trouve pas de gorgone ? Si aucune d'elles n'accepte de m'aider ? Je lâche un soupir, je verrais bien le moment voulu... Là je dois juste me dépêcher, si je veux retrouver rapidement la parole je dois vit me faire des alliés. Je touche la paroi de la grotte du bout des doigts et ferme les yeux avant de me fondre en elle.

Je rouvre les yeux un instant plus tard en Libye, sur les montagne à la frontière de Carthage.



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Sam 22 Avr 2017 - 16:15



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Alceste – Non ! Pitié ! Je n’y suis pour rien !

Le pauvre petit humain était en proie à la panique. Jamais de sa vie, il n’aurait cru affronter un tel funeste destin. Perdu dans le labyrinthe de couloirs du temple, il se cachait derrière les murs et colonnes. Il tentait même les braseros comme si la lumière des flammes allait le protéger des monstres tapis dans l’ombre. Il ne courait pas vite, pied nu, il sautillait presque pour avancer, évitant de faire trop de bruit. Il avait peur d’attirer l’attention du monstre qui dormait en ces lieux. Tous ceux qu’on pouvait entre de lui, c’était son souffle saccadé et quelques sanglots. Juste de léger son. Malheureusement pour lui, je savais qu’il était là.

Il était censé connaître les choses. La procédure demeurait la même. La procession m’invoquait dans le temple. Le discours et les gonds suffisaient à m’attirer et ensuite, le bougre était jeté dans mon antre. Mais bon, la peur pouvait faire perdre la raison. Une partie en lui à dû le convaincre qu’il pourrait s’en sortir en vie. Il lui suffisait de trouver une sortie tout en évitant de se faire repérer. Mais depuis le début, je le suivais. Je m’enroulais autour des colonnes en hauteur de façon silencieuse et glissais au sol comme un serpent pour le contourner. Et je ne me montrais que très peu, juste de quoi l’effrayer et le regarder courir dans tous les sens. Cela me faisait rire à chaque fois.

Le condamné se perdit dans mon temple et il se prit les pieds dans un gravats qui le fit s’écrouler au sol. Cela amusa mes petits qui ricanèrent par des sifflements stridents. Il se mit en boule et commença à pleurer, priant, je ne sais quel dieu. Les mortels croyaient toujours que les Olympiens se soucient de leur sort. Pour eux, la vie des humains ne vaut pas plus que celle d’un insecte. Me trouvant en hauteur, je me mis à glisser le long d’une colonne pour m’approchais de lui. Ma voix résonna entre les vielles pierre tel un spectre hantant une vielle bâtisse.

Euryale – Alceste. Homme de sang. Tu as tué ta sœur pour une babiole.
Alceste – Non par pitié !

Il regardait autour de lui, sans arrivé à me voir. Et, comme se souvenant que croisé mon regard le tuera, il planta à nouveau ses yeux vers le sol en pierre.

Alceste – Elle me l’avait volé ! C’était mon héritage de droit ! Je ne voulais pas…
Euryale – Tu as la demeure, et le bétail. Elle, n’avait que ce souvenir de sa mère. Et tu lui as repris, ainsi que son âme.

Alceste continuait de pleurer et d’implorer pitié. Je n’étais plus qu’à quelques pas de lui. Je retirais mon masque pour pouvoir procéder à la sentence. La chasse était un jeu palpitant, mais il fallait savoir éviter d’en abuser. Alors que je rampais jusqu’à lui, mes trésors ne purent retenir leur excitation et le condamné sursauta en les entendant. Il agissait de plus en plus par désespoir et se mit à frapper l’air autour de lui, gardant les yeux fermés et criant comme une bête. Il avait usé de toutes ses cartes pour s'en sortir vivant, à présent, il n’avait plus grand-chose à perdre. Je tentais avec ma voix douce et rassurante pour que non seulement, la mise à mort se fasse plus facilement, mais aussi, qu’il quitte se monde sans peur.

Euryale – Chuuuut. Tous ceux ici sont partis en paix pour l’Erebe. Tu peux aussi partir d’ici, l’esprit libre et en paix. Tu dois juste regarder la vérité en face.

Le condamné baissa la tête, mettant fin à ses sanglots. Il essayait de regarder autour de lui et ses yeux se posèrent sur les victimes présentes. Des statues d’hommes et de femmes de tout âge. Certaines étaient pétrifier dans la terreur, d’autres, avaient le visage calme, serein. A ma grande joie, il accepta son destin et tourna sa tête vers moi. Nos regards se croisèrent et mes yeux se mirent à briller. Mes petits s’agitèrent dans une sorte de danse de la victoire. Cela ne dura que quelques secondes, mais assez pour que le changement se face. Alceste ne bougeait plus. Sa peau rose se changea en de la pierre grise et morte, partant de ses yeux et descendant jusqu’à ses pieds. Il fut pétrifié à jamais dans une position debout, levant la tête comme désirant contempler le ciel. Une fois chose faite, je me mis à caresser la surface froide de la statue, comme une mère face à son enfant.

Euryale – Puisse les dieux te pardonne, ainsi que ta sœur. Mais… Tu ne seras jamais seul à présent.

Remettant mon masque, je m’éloigné de ma dernière victime, la laissant en compagnie des plus anciennes. Je revenais vers l’entrée principale du temple, rampant à travers les couloirs pour rejoindre le lieu de vie où j’aimais me reposer et manger. Mais une sorte de frisson, parcouru le long de mon dos. Il faisait chaud en cette période de l’année, mais ce n’était pas un froid en hiver. Non, c’était comme si j’avais ressentis quelque chose de particulier une présence. Me retournant, je regardais vers la grande porte du temple, m’attendant à voir quelque chose arrivé. Me glissant jusqu’au sommet comme à mon habitude, je me mis à siffler avec mes petits :

Euryale – Quelque chose de spécial va nous arriver. Je le sens.


made by MISS AMAZING.

_________________




Dernière édition par Euryale le Jeu 27 Avr 2017 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Dim 23 Avr 2017 - 12:29





Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲

Un soupir m'échappe, je ne sais par où commencer... Où est-ce que des être à moitié serpent irai pour se réunir ? Aucune idée. Je me mords la lèvre et commence à marcher dans une direction au hasard, il faut bien commencer quelque part...

Cela doit bien faire une bonne heure que j'avance sans rien trouver, j'en ai assez. Je m'assois au sol et regarde le ciel, le soleil est à son apogée... Je meurs de chaud... Apollon, pourrais-tu te calmer un peu ? Je regarde autour de moi, il n'y a rien en vue mis à part un temple... J'écarquille les yeux, je ne l'avais pas vu ! Pour qui a-t-il été érigé ? Je me lève et avance vers lui, la curiosité est un vilain défaut ? Tant pis.

Je m'arrête devant la grande porte et ouvre la bouche pour demander s'il y a quelqu'un. Aucun son ne sort... Ça m'arrive souvent d'oublier, de penser que je peux parler et que tout cela n'était qu'une illusion... Un cauchemar. Mais c'est tout ce qu'il y a de plus réel. Aucun bruit, vraiment aucun bruit... Pas de chant d'oiseaux, pas de sauterelles, rien. Pourquoi ? Je regarde le temple, pour qui est-il ? Est-ce cet endroit qui effraie les animaux ? Ou... Ce qu'il contient ? Je lance un regard en arrière, je n'ai pas croisé d'animaux depuis un moment. Un léger sourire apparaît sur mon visage, je suis sur la bonne voie ? Je fais un pas de plus vers le temple et m'arrête net, quelque chose à bougé.



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Jeu 27 Avr 2017 - 19:48



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




C’était sûr, quelqu’un attendait devant mon temple. Qui cela pouvait-il être ? Il fallait attendre encore quelques jours pour une nouvelle procession. Peut-être un nouveau héros qui voudrait tenter sa chance contre moi. Ou bien un adorateur un peu timide. Ou alors une âme qui s’est perdue et pense trouver refuge en ce lieu. Mais peu importait la réponse, je le saurais tôt ou tard. En attendant, j’avais mon devoir d’hôtesse à accomplir. J’ouvrais toujours ma porte à tout le monde pour savoir ceux qu’ils désiraient et avisé de leur destin par la suite.

Pour ouvrir les grandes portes du temple, un système extérieur existait avant. Il permettait l’entrée des anciens prêtres. Mais depuis mon arrivé, ce moyen fut retiré au profit du second. En effet, il était possible d’ouvrir et de fermer le temple de l’intérieur. Il n’y avait qu’un levier à actionner. Alors, quand la procession arrivait et faisait tout son pinta caisse, je n’avais qu’à actionner le dispositif pour que les deux grands volets s’ouvrent de l’extérieur pour les laisser entrer. Cela impressionnait toujours, car on avait l’illusion que le temple était relié à mon âme, qu’il obéissait à ma volonté. Alors, quand un abruti voulait venir m’affronter, il voyait souvent ses portes s’ouvrir devant lui. Et à chaque fois, on croyait à de la magie. Mais non, ce n’était qu’un vieux tas de pierres en ruine et cela voulait dire, que je savais à chaque fois quand quelqu’un venait chez moi. Je l’invitais juste à sa mort.

Je glissais donc jusqu’à une terrasse en hauteur où se trouvait le levier. Une fois abaissées, les lourdes portes s’écartèrent dans un puissant bruit. Celui du bois se frottant contre la pierre. La lumière extérieure vint se rajouter à celle des braseros du hall d’entrée, dévoilant l’intérieur. Deux rangées de colonnes formaient un chemin jusqu’à l’autel central, reposant sur un piédestal arrondi, baigné par une lueur venant du plafond. Cela attirait toujours l’œil en premier. Mais si on faisait plus attention, on pouvait voir une première série de statues d’homme et de femmes pétrifier de terreur autour. Certains avaient le visage apaisé par contre. Mais ils allaient tellement bien avec le reste de la décoration, ces amphores et immenses vases en terre cuite peinte, ses représentations de couleurs vives sur les murs et ces objets en or et argent accroché avec.

Je restais tapi dans l’ombre, le ventre posé sur le sol froid de la terrasse pour regarder avec discrétion plus bas, l’intrus entré. J’étais curieuse de savoir de qui il s’agissait. Je venais juste de m’amuser à châtier un criminel, mais je pouvais encore me distraire avec un impudent. Mais s’il s’agissait de quelqu’un de la cité ayant besoin de l’aide, je devrais reporter le loisir pour une autre fois.
made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mer 3 Mai 2017 - 16:02






Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲

Ce quelque chose ayant bougé était en réalité la grande porte du temple... Elle est en train de s'ouvrir toute seule sous mes yeux, comme.. par magie ou par je ne sais quel autre processus. La lumière pénètre à l'intérieur lentement me laissant découvrir une longue rangée de colonnes aboutissant à un autel entouré de statues à forme humaine. Ce sont ses victimes..? Je me mord la lèvre et avance lentement jusque la porte, c'est troublant... C'est magnifique et en même temps angoissant, les visages de certaines statues sont congestionnés par la peur... La peur de mourir.

Je me mord la lèvre et entre dans le temple, j'observe chaque coin et recoin de celui-ci. Ce temple a l'air de dater un peu... Les hautes colonnes encadrant le chemin vers ces statues qui me dévisagent, je me dis que tout ici est fait pour impressionner les visiteurs, que ce soit en bien ou en mal... A commencer par la porte qui s'ouvrent seules en passant par les immenses colonnades et en finissant avec ces statues disposées en arc de cercle autour du centre du temple... On a l'impression de n'être que des fourmis exhibé aux yeux d'êtres de pierres. Enfin "on", personnellement je me sens bien ! Mis à part ce sentiment d'être observé... Je jette un regard en hauteur, histoire voir si il y a quelqu'un mais je ne vois personne... Pourtant j'ai la certitude de ne pas être seule, c'en est presque frustrant.



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Sam 6 Mai 2017 - 13:33



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Quand l’intruse s’est approchée de l’autel central, j’ai fait refermer la porte du temple avec le levier, la piégeant dans l’enceinte de ce dernier. Désormais, quelque que soit ses intentions, elle devra m’affronter pour les réaliser. Restant cacher, je continuais à l’observer de mon perchoir. Elle semblait humaine. Je ne vis aucune arme sur elle, et sa tenue ressemblait à une de ces belles longues robes grecques que portaient les nobles ou ceux liés au spirituel. Voilà qui m’intriguait d’avantages, car cette femme ne semblait venir avec une intention hostile, mais elle ne portait pas non plus de fruits ou d’objet précieux en guise d’offrande. Elle semblait être en visite. Et le plus étonnant, fut qu’elle ne semblait pas effrayer ou mal à l’aise en voyant les statues qui gardaient l’entrée du temple.

D’ordinaire, les humains manifestaient de la crainte ou un désir de faire demi-tour en voyant ces statues. Ils comprenaient que cela pouvait représenter leur triste fin. Même ceux dans les processions furent mal à l’aise en les voyants. Ils étaient impressionnés et éviter de les regarder comme si c’était moi qui me tenais devant eux. Mais là, c’était comme si elle explorait le lieu sans se douter du danger. Elle était soit courageuse et sûr d’elle, ou bien son esprit était en proie à une divinité de la folie. L’intruse semblait chercher quelque chose. Elle ne fit aucune prière devant l’autel, ni accomplir un quelconque rituel. C’était bien ça, elle visitait et était en quête de quelque chose. Bon, le suspense aura assez duré, il était temps de faire avancer notre petite intrigue. Même mes petits commencèrent à s’impatienter.

Je m’adressais à elle du haut du temple. Ma voix résonna à travers es hauts murs du hall et les colonnes, ce qui empêchait quiconque de savoir où je me trouvais exactement. Très loin ? Ou toute proche ? Au-dessous ou en dessous ? Impossible à savoir, et cela provoqua la peur chez mes victimes. Ce qui était amusant en réalité.

Euryale – Tu n’es pas une guerrière en quête de gloire à ce que je vois… Et tu ne sembles pas être une adoratrice. Je ne perçois ni offrande de nourriture ou de biens précieux… Alors, en quoi puis-je t’aider en mon humble demeure ?

Je réfléchissais à comment m’approcher d’elle. Le mieux serait de glisser le long du mur et de ramper dans l’ombre pour arriver dans son dos. Et là, me redressant, je pourrais la surprendre. Ainsi, si elle désirait depuis le début me confronter, je n’aurais qu’à laisser tomber le masque et ce sera fini d’elle en quelques secondes. S’il s’agissait d’autre chose, elle sera tout de même impressionner par mon apparition soudaine et se sentira obligé de se soumettre, du moins, je l’imaginais. Mais si belle et si jeune fille serait tellement bien dans ma collection. Elle pourrait être une pièce maîtresse de tout ce temple et les fidèles viendront exprès pour la contempler. Ce serait fabuleux.

made by MISS AMAZING.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Dim 14 Mai 2017 - 19:41





Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲

Je continuais ma marche vers les statues, les détaillais du regard... Il n'y a plus aucun doute sur le fait que ce soit les victimes d'une gorgones, je suis au bon endroit. Je m'arrête devant deux statues, l'une à l'air en paix l'autre effrayée comme les masques de théâtre ! En faite c'est ça, je suis dans un théâtre... tout est fait pour instaurer une ambiance, un cadre qui effraie les humains. Tout ceci n'est qu'un décor ayant pour but d'impressionner que ce soit la hauteur du plafond ou des colonnades, Le nombre incroyable de statues... Les gorgones qui résident ici doivent avoir le goût du spectacle !

- Tu n’es pas une guerrière en quête de gloire à ce que je vois… Et tu ne sembles pas être une adoratrice. Je ne perçois ni offrande de nourriture ou de biens précieux… Alors, en quoi puis-je t’aider en mon humble demeure ?

Je sursaute légèrement, j'étais tellement perdue dans mes pensées que j'en ai oublié le reste.

- Humble demeure...

Je lâche un léger soupire et me retourne. La voix venait de derrière moi, j'en suis certaine ! Mais je ne vois rien, elle joue ? Sûrement. Mais je pense qu'il faut que je m'attende à d'autres petits effets de surprises. Je m'éloigne un peu des statues et de l'autel en cherchant tout autour de moi une quelconque présence de vie avant de m'arrêter en plein milieu du long chemin encadré de colonnes. Où est-elle..?



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Ven 19 Mai 2017 - 12:30



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Echos - Humble demeure...

Pourquoi répétait-elle mes derniers mots ? Se moquait-elle de moi ? Sans doute voulait-elle jouer les braves, me défier dans ma propre maison, pensant pouvoir tenir tête à une gorgone immortelle. Pauvre idiote, elle était loin de s’imaginer quel supplice je pouvais lui faire subir. Je continuais à contourner sur le côté pour la prendre par surprise. Son arrogance sera à jamais graver dans la pierre. Sauf si… Je la laissais courir à travers le dédale de couloirs du temple, la traquant comme un chat avec une souris pour éviter que cette histoire ne finisse trop vite. Oui, ce serait une meilleure idée. Mes petits qui sifflotent semblèrent d’accord également.

Euryale – Fais très attention aux derniers mots que tu emplois, il serait dommage qu’ils ne viennent vraiment de toi.


Toujours tapis dans l’ombre, je l’épiais pour attaquer. Étant assuré qu’il ne s’agissait ni d’une guerrière, ni d’une idiote d’héroïne et encore moins d’une adoratrice, sa disparition passerait inaperçu aux yeux des hommes et des dieux. Elle ne serait qu’un jouet entre mes griffes, et mes yeux. Je pourrais sans doute, petit à petit, lui briser quelques membres. Je pourrais commencer par un bras ou une jambe, puis l’autre, la faire boiter puis ramper comme moi. La faisant de plus en plus souffrir, la peur monterait en elle comme la marée. Peut-être même frôlera t’elle la folie même juste avant de se changer en matière morte.

Euryale – N’as-tu donc rien à dire de plus valeureux pour affronter la mort ? A moins préfères-tu tenter ta chance en cherchant à te sauver ?

Voyez comme je pouvais me montrer magnanime en de pareille circonstance, je lui laissais la possibilité de se sauver. Bon d’accord, je la traquerais pour la tuer, mais elle avait une infime chance de s’en sortir vivante, même si ce n’était pas grand-chose. Quoi fallait pas trop en demander, ma bonté avait des limites et elles étaient bien dépassé avec cette intruse.
made by MISS AMAZING.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Ven 26 Mai 2017 - 10:25





Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲

- Fais très attention aux derniers mots que tu emplois, il serait dommage qu'ils ne viennent vraiment de toi.

Justement, j'aimerais qu'ils soient de moi... Mais ça tu ne peux le savoir.

- N'as tu donc rien à dire de plus valeureux pour affronter la mort ?

La mort ? Je me demande parfois si elle ne serait pas plus agréable à ma vie... mais je pense que même morte la malédiction d'Héra me suivrait.

- À moins préfères tu tenter ta chance en cherchant à te sauver ?
- Sauver.

Et puis... Ce n'est pas cette gorgone qui pourra me tuer. La roche est mon élément. D'ailleurs, elle aime le spectacle ? Alors je vais lui donner du spectacle. Je retourne auprès des statues d'hommes et de femmes en marchant tranquillement et en regardant droit devant moi. Je rejoins la statue d'un homme ayant l'air apaisé et pose ma main sur sa joue. J'espère que tu m'observe attentivement femme serpent ! Je ferme les yeux avec un léger sourire aux lèvres avant de me fondre dans la roche. Tu voulais m'effrayer, m'impressionner ? Je te souhaite bonne chance.




_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Sam 27 Mai 2017 - 13:41



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Echo - Sauver.

Décidément. J’étais un peu déçu. J’aurais trouvé cela plus drôle si elle avait un meilleur sens de la répartie, ou bien une réplique plus adaptée. Même des phrases toutes faites auraient plus d’intérêt que d’entendre ce perroquet. Elle pourrait, je ne sais pas, dire « Pitié, je ne sais pas ce que je faisais », ou bien « Je te défie monstre pour prouver la supériorité féminine ! » Ou encore « T’as transformé ma grand-mère tueuse ! Je la vengerais de la juste punition qu’elle fut condamnée ! » Bon, je comprenais que je ne serais pas plus d’elle, du moins par sa bouche. Cela restera un simple jeu de chat et de la souris. À moins qu’il s’agît d’une stratégie particulière pour me déstabiliser ou cacher ses émotions. Une technique un peu étrange si tel était le cas.

L’intruse se tourna vers les statues et s’approcha d’elle, sans manifeste la moindre crainte vers ces humains pétrifiée dans leur faute. Elle manifestait bine un air de défi. J’ignorais ce qu’elle voulait prouver, mais de toute manière, une fois en pierre, personne ne saurait ce qu’elle aura fait. Son expérience ne sera retenue que par moi. Les dieux eux-mêmes ne posaient un regard sur ce temple, n’ayant rien d’intéressant pour eux. J’étais une erreur pour eux, une erreur qu’ils aimeraient oublier, sachant que jamais ils ne pourront la corriger. La femme toucha la joue d’un homme de pierre. Cet homme était un parent ? Un ami ou bien un amant qu’elle voulait venger ? Je me rappelais bien de cette personne. Sous l’emprise de l’alcool, il agressait des gens la nuit, ayant commis deux meurtres. Honteux, il avait fait accuser un innocent qui fut battu et changer en pierre. Mais pris de remords, il s’était livré, acceptant son destin.

Soudain, la jeune femme ne faisait plus qu’un avec la pierre. Incroyable ! Mes petits se mirent à cracher violemment, crocs dehors comme s’ils se trouvaient devant un puissant prédateur. Jamais de ma vie, je n’avais vu une telle chose. Elle n’était pas humaine, ou alors juste en partie. Un pouvoir incroyable, elle pensait pouvoir l’utiliser contre moi ? Pauvre idiote, j’étais immortelle ! À moins que ce fut une manière pour aborder autre chose. Ses intentions devaient être loin de celle du commun des mortels et des héros.

Euryale - Impressionnant ! J'imagines que tu es là pour une bonne raison, autre que pour te suicidé. Reviens donc parmi nous.

J’attendais qu'elle se manifeste avant de poursuivre. Mes chéris se sont calmés de leur stupeur, mais ils lancèrent des éclairs de méfiance vers là où se tenait la magicienne. S’ils le pouvaient, ils se détacheraient de mon crâne pour aller mordre et ensuite dévorer cette potentielle menace. Je ne me sentais pas vraiment en danger de mort, mais je pouvais subir pas mal de tort. Et ni eux ni moi voulions avoir de mauvaises surprises. Il était sans doute temps de parler.

Euryale - Qui es-tu donc femme perroquet ? Une déesse ? Ou bien une nymphe ? Si ce n'est une sorcière ?

made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Sam 27 Mai 2017 - 20:25





Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲

- Impressionnant ! J'imagines que tu es là pour une bonne raison, autre que pour te suicidé. Reviens donc parmi nous.

Une bonne raison oui, mais comment l'exprimer ? Je sort de la statue comme elle me l'a demandé en espérant qu'elle fasse de même pour sa cachette... Je déteste répéter dans le vide.

- Qui es-tu donc femme perroquet ? Une déesse ? Ou bien une nymphe ?
- Nymphe !
- Si ce n'est une sorcière ?

Femme perroquet... Ce surnom... Il ne m'avait pas manqué. N'a-t-elle donc jamais entendu parler de moi ? Entendu parler de la nymphe maudite par Héra.. En faite c'est logique, je dirais même que c'est évident qu'elle n'ai jamais entendu parler de moi. Après tout j'ai été maudite après une énième tromperie de Zeus, je comprends bien pourquoi Héra n'a pas voulu que ça s'ébruite même si les infidélités du dieu ne sont secrètes pour personne.
Je soupire légèrement, je te hais Zeus et toi aussi Héra.. Je vous déteste plus que tout au monde et ne pouvoir l'exprimer commence à me tuer. Je regarde autour de moi, ne pourrait elle pas arrêter de se cacher ? Pourquoi le fait elle encore d'ailleurs ? Je ne suis pas là pour la confronter et elle l'a compris.




_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Lun 29 Mai 2017 - 13:34



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Intéressant. Elle a recommencé à répéter, mais plus le dernier mot. Comme si elle avait choisi sa réponse dans mes propositions, ne pouvant faire autrement. J’étais bien curieuse de savoir pourquoi. Elle savait parler visiblement, mais avec une certaine limite. Premièrement, elle ne parlait jamais la première, du moins depuis son entrée dans mon temple. Et secondement, c’est souvent le dernier mot qu’elle répétait bêtement, mais pas cette fois-ci. Premièrement, elle ne parlait jamais la première, du moins depuis son entrée dans mon temple. Mieux aller voir.

Je me rapprochais rapidement d’elle en rampant sur le sol et, à travers l’ombre et la poussière, je me redressais à quelques pas devant elle, tel un cobra qui s’apprêtait à attaquer, je me faisais bien plus grande quelle en faisant le double de sa taille, dresser sur ma queue comme un ressort, prenant une posture digne. Mes petits sifflèrent fort et se mirent à cracher vers l’inconnue, s’écartant de ma tête formant une couronne d’écaille et d’yeux verts comme des émeraudes. De haut, j’étudiais l’impudente. Oui, elle ne semblait pas si dangereuse, même si son pouvoir était impressionnant.

Euryale – Alors… Tu es une nymphe. Oui ou non ?


J’écoutais sa voix en échos, même si je connaissais la réponse. Ce n’était qu’une confirmation. Que ferait donc une nymphe ici ? Nous étions au beau milieu d’un désert, les cours d’eau étaient rares par ici, et les arbres les plus proches à des kilomètres. À moins qu’elle ne soit perdue, je ne voyais aucune raison pour qu’elle vienne à ma rencontre. Sauf s’il s’agissait d’un exil. Une idée me vint. Faisant un signe de tête, je lui demandais de me suivre. Je rampais jusqu’au centre de la grande salle où se trouvait l’autel. Illuminait par la lumière entrant par le plafond, ce tas de pierres était magnifique avec sa décoration qui brillait. Mais le plus important était ceux qui se trouvaient derrière. Les prêtres ne laissaient pas que de la nourriture ou des objets en or et en argent. Dans un vase, je sortais un rouleau et de quoi écrire. Ils étaient utilisés pour les prières ou écrire des textes sacrés en tous genre. Cela me faisait de la lecture. J’ouvris bien à plat le parchemin vierge et tendis le calame à la nymphe. Mon masque renforçait mon air effrayant, mais à cet instant, il cachait surtout un début d’inquiétude.

Euryale – Tiens prend et écris donc.


made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Lun 29 Mai 2017 - 18:34





Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲

J'entends des petits sifflements, comme des serpents.. Enfin elle a décidé d'arrêter de se cacher, elle est désormais dressée face à moi... Les serpents qui lui servent de cheveux me regardent fixement en crachant vers moi... Je pense qu'ils ne m'apprécient pas.

– Alors… Tu es une nymphe. Oui
- Oui !
- ou non ?

Elle le sait déjà, pourquoi me redemande-t-elle ? Elle cherche à vérifier que je suis bel et bien un perroquet ?...
Elle reste un instant silencieuse puis fait un signe de la tête avant de s'éloigner vers l'autel, je me mord légèrement la lèvre et la suit.

– Tiens prend et écris donc.

Elle me donne un calame et je regarde le parchemin, par où commencer ?Je soupire légèrement et entame mon écrit.

"Je m'appelle Echo, je suis une oréade."

Je commence directement ou je lui raconte ma vie ?..

"J'ai été maudite par Héra en partie à cause de Zeus, c'est pour cela que je ne peux plus parler... Seulement répéter les derniers mots de mon interlocuteur."

En gros... Maintenant pourquoi je suis ici !

"Je suis venue de Grèce pour te demander ton aide. J'aimerais récupérer ma voix et si possible me venger... Mais une nymphe seule ne peut rien faire face à Héra."



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mer 31 Mai 2017 - 16:54



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »





Je me mis à lire en même temps qu’elle écrivait. Son histoire était intéressante. Une pauvre jeune nymphe, portant le nom d’Écho fut maudite par les dieux. Écho, je comprenais l’origine de ce phénomène où on entendait nos mots se répéter entre des murs artificiels ou naturels. C’était amusant à apprendre cela, j’avais une envie de rire. Et le fait qu’elle était une Oréade ne me surprenait pas. Cela expliquait son pouvoir à fusionner avec la pierre. Elle ne rentrait pas dans les détails, mais semblait se contenter du principal. Lisant ses derniers mots, je ne pouvais me retenir plus longtemps et me mit à éclater de rire. Mes petits en firent de même en prononçant des « Tsss Tsss Tsss » comme s’ils s’étouffaient après avoir avalé une souris de travers. Essuyant une larme perlant le coin de mon œil, je ne pouvais qu’éprouver de la pitié pour cette nymphe, Écho.

Euryale – Ma pauvre petite. Je possède certains pouvoirs, mais je ne peux en rien t’aider à te rendre ta voix. Je comprends ton désire de te venger et redevenir comme avant, mais… Si une telle chose était possible crois-tu que mes sœurs et moi serions rester sous cette apparence ? D’autant que c’est Athéna qui nous a fait ça, alors que toi… C’est la reine des dieux elle-même.

Mais il était évident qu’elle se doutait que je n’aurais une potion ou un sort l’aidant à retrouver sa « voix ». Que comptait-elle alors ? Juste faire front à l’une des déesses les plus exaspérante de l’Olympe ? Les dieux sont têtus et il fallait y aller fort pour leur faire changer d’avis. Certes, Echo n’était qu’une jeune nymphe contre une déesse immortelle, mais moi aussi je l’étais. Je n’avais nullement peur des dieux et de leur possible châtiment. Dans un sens, je pouvais faire pencher la balance vers Echo, ne se serait-ce qu’un peu.

Euryale – Je suis flatté que tu es pensé à moi pour partir en guerre contre Héra. Mais même avec ma puissance, nous ne ferons pas le poids contre elle.


C’est alors qu’une idée sifflante résonna dans ma tête. Quelque chose de bien sombre, maléfique et jouissant se dessina devant mes yeux. Les dieux olympiens étaient puissants oui, mais pas invincibles. A la manière d’Apollon, ils se pavanent en beauté, montrant leurs armes surpuissantes. Mais pour les battre, il fallait user de quelque chose qui faisaient cruellement défaut à presque tous, l’intelligence. L’art de la ruse à toujours eut raison d’eux. Et Echo pourrait avoir sa vengeance grâce à son lien avec les divins. Je me mis à ramper au tour d’elle, usant de la puissance de mes anneaux pour me soulever, ce qui fit que je tournais autour de la maudite comme si j’étais porter par un souffle de vent.

Euryale – Mais tout n’est pas perdu. Il suffit de nous montrer plus malin qu’eux, ce qui sera facile. Nous ne pourrons les poignardés nous-même, mais nous pouvons les pousser à se le faire. D’après la légende, tu étais une suivante d’Héra si j’ai bonne mémoire. Donc, avec ta connaissance et ma ruse serpentine, nous devrions y arriver en beauté.
made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Lun 12 Juin 2017 - 15:24




Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲
Elle éclate de rire, je reste un instant sans bouger puis baisse la tête.

– Ma pauvre petite. Je possède certains pouvoirs, mais je ne peux en rien t’aider à te rendre ta voix. Je comprends ton désire de te venger et redevenir comme avant, mais… Si une telle chose était possible crois-tu que mes sœurs et moi serions rester sous cette apparence ? D’autant que c’est Athéna qui nous a fait ça, alors que toi… C’est la reine des dieux elle-même.

Je la regarde à nouveaux, Athéna aussi est du genre à punir ? Je lâche un soupire, il n'y a vraiment rien à récupérer chez ces dieux... Ils sont monstrueusement injustes.

– Je suis flatté que tu es pensé à moi pour partir en guerre contre Héra. Mais même avec ma puissance, nous ne ferons pas le poids contre elle.

Qu'en sait elle, elle n'a jamais essayé ! Je me mord la lèvre, les dieux sont des imbéciles ils seraient capables de donner des dons à leurs ennemis en pensant les punir. La gorgone se met à ramper autour de moi.

– Mais tout n’est pas perdu. Il suffit de nous montrer plus malin qu’eux, ce qui sera facile. Nous ne pourrons les poignardés nous-même, mais nous pouvons les pousser à se le faire. D’après la légende, tu étais une suivante d’Héra si j’ai bonne mémoire. Donc, avec ta connaissance et ma ruse serpentine, nous devrions y arriver en beauté.

Je souris légèrement, "eux" ? Elle compte nous venger des dieux ? Quoi que son plan implique, je suis entièrement pour. J'attrape le parchemin et écrit.

"Explique moi ton plan"


_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am


Dernière édition par Echo le Mar 27 Juin 2017 - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mer 14 Juin 2017 - 10:21



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




La petite nymphe s’empressa pour écrire sa question, quel était mon plan. Là, je ne pouvais qu’exprimer une mine moins joyeuse. Je n’avais plus préparé de plan de la vengeance contre l’Olympe depuis longtemps, ayant pris goût à ma vie de gorgone, je ne pensais plus trop à faire payer à Athéna pour son audace de nous changer en déesse serpent. Mais avec l’expérience et la connaissance que j’avais d’eux, il ne sera pas difficile d’en faire un.

Euryale – Je dois avouer que pour le moment, je n’ai qu’un… Brouillon. Rien de concret.

Pour éviter de la voir piquer une crise, ou se laisser aller à des sanglots, j’exposais mon début d’idée avec enthousiasme, comme si on pouvait sentir une délicieuse odeur qui indiquait la porter de la pâtisserie et qu’il serait amusant et facile, de s’en emparer. Ce qui était vrai, car ébranler l’Olympe était chose aisé, mais il fallait faire preuve d’intelligence et de ruse. Et s’assurer que cela ne nous retomberait pas dessus.

Euryale – Les dieux sont… Remplit de tous les défauts de l’humanité. Ça tu dois le savoir j’imagine. Ils passent leur temps à se jalouser, à se battre et menacer chaque jours l’équilibre de l’Olympe. Donc, tout comme la fait Eris, il faudra toucher les dieux dans leur orgueil, ébranler leur vanité pour les pousser à se battre. Un merveilleux chaos qui les déchirera. Et, si possible, tu pourrais te présenter entant qu’alliée et pour ça, tu pourrais les convaincre qu’il faut que tu retrouves ta voix. Et pendant le conflit, nous jouerons double jeu pour nous assurer qu’ils se mettent en pièces.

Je regardais la nymphe avec des yeux brillants derrière mon masque magique. Ce début de plan était juteux. Il fallait trouver ensuite les bons ingrédients, les bonnes poires divines qui déclencheront tout ce bazar. Mais pour assurer nos chances de réussite, quelques alliés de plus seraient bon à prendre, d’autres maudits des dieux sans doute qui se feront une joie d’avoir leur revanche et sans doute, des amoureux du chaos.

made by MISS AMAZING.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mar 27 Juin 2017 - 19:02




Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲
– Je dois avouer que pour le moment, je n’ai qu’un… Brouillon. Rien de concret.

Je lâche un soupire, un brouillon c'est déjà bien plus que ce que j'ai eut jusqu'à maintenant. Je la regarde en souriant légèrement.

– Les dieux sont… Remplit de tous les défauts de l’humanité. Ça tu dois le savoir j’imagine. Ils passent leur temps à se jalouser, à se battre et menacer chaque jours l’équilibre de l’Olympe. Donc, tout comme la fait Eris, il faudra toucher les dieux dans leur orgueil, ébranler leur vanité pour les pousser à se battre. Un merveilleux chaos qui les déchirera. Et, si possible, tu pourrais te présenter entant qu’alliée et pour ça, tu pourrais les convaincre qu’il faut que tu retrouves ta voix. Et pendant le conflit, nous jouerons double jeu pour nous assurer qu’ils se mettent en pièces.

Un conflit ? C'est tellement simple de déclencher des conflits. Je me mords légèrement la lèvre en repensant au jour ou j'ai perdu ma voix. Zeus et Héra s'étaient bien disputés et je ne sais même plus avec qui il l'avait trompé cette fois.. Je lâche un rire, ça aurait été amusant de retrouver ma voix sur ce même genre de conflit. Mais s'il faut impliquer tout l'Olympe... On pourrait dire à Héra que Zeus l'a trompé avec une des suivantes d'Athéna.. Elle serait capable de nous faire un massacre la pauvre. Je lache un soupire, mais.. Il faut pas faire tout ça soit même, il faut trouver d'autres alliés et... J'attrape de quoi écrire.

"Je ne sais pas si ce sera utile mais techniquement, je suis capable d'aller aux enfers et d'en revenir par les roches... "


_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am


Dernière édition par Echo le Jeu 29 Juin 2017 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mer 28 Juin 2017 - 15:25



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Mon idée semblait réjouir la petite nymphe. Parfait alors, si elle se montre motivée, nous pourrions aller bien loin. Il faudra choisir par où commencer et par qui. J’aimerais éviter si possible Hermès, ou Hécate, c’est ceux-là sont malins et aiment jouer avec la ruse en commettant de sales tours. Il nous faudrait nous attaquer à plus susceptible, quelqu’un qui serait sûr de commettre la zizanie dans sa famille d’attardé. Aphrodite tient, jalouse de jour comme de nuit, devant sans doute rêver de massacrer ses rivales. Elle a déjà ébranlé l’Olympe avec ses crises. Ou Poséidon, connu pour son sang chaud et ses colères fréquente. Il serait un bon choix pour provoquer une guerre civile. Je les mets de côté pour le moment.

Echo - Je ne sais pas si ce sera utile mais techniquement, je suis capable d'aller aux enfers et d'en revenir par les roches...

Écrivit donc la nymphe. Je fis une moue, réfléchissant à sa proposition, sans être convaincu complétement. Cela devrait être pratique pour voyager d’un monde à un autre et rencontrer des créatures infernales. Tiens, il devait y avoir des possibilités avec, il fallait voir.

Euryale - On pourrait toujours demander à des monstres d'Hadès de prêter main forte, rêvant de rependre le chaos ou se venger aussi. Cela peut-être un élément permettant de déstabiliser les Olympiens.

Pourrait-on voir Hadès et Perséphone se rallier à nous ? Où se lancer bêtement dans une guerre contre Zeus et Héra ? Je ne serais trop dire, le couple infernal restait très mystérieux et trop imprévisible pour moi. S’ils devaient agir pour nos dessins, ce serait de façon indirecte, ou juste une conséquence. Mais je doutais qu’ils acceptent de bouger, tant que leur propre monde ne serait touché. Après, Perséphone devait l’avoir de travers de s’être fait piéger par son époux et Zeus, mais je ne pensais pas lui en parler de suite. À moins que l’on ne provoque une guerre entre l’Olympe et les Enfers, mettant en avant « L’injustice » qu’Hadès soit si éloigné de l’Olympe et que Perséphone méritait une meilleure considération.

Euryale - Connais-tu des habitant du monde d'en dessous qui seront d'accord de participer à cette "révolte" ?

made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mer 9 Aoû 2017 - 15:31




Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲
– On pourrait toujours demander à des monstres d'Hadès de prêter main forte, rêvant de rependre le chaos ou se venger aussi. Cela peut-être un élément permettant de déstabiliser les Olympiens.

J'espère oui...  

– Connais-tu des habitant du monde d'en dessous qui seront d'accord de participer à cette "révolte" ?

Je secoue doucement la tête, je ne connais personne. Je connais des rumeurs. Pour moi, tout le monde d'en bas pourrait vouloir se révolter. Hadès lui même aurait des raisons de le faire... Après tout, c'est l'un des dieux les plus important, même si à mes yeux il est le plus important, et il est condamnés à rester sous terre à veiller sur les morts alors que les autres se la coulent douce en haut du mont Olympe. Je lâche un soupire.

"Je n'y suis encore jamais allée mais je pense que beaucoup d'entre eux n'aiment pas Zeus et les autres dieux. Ils y a de nombreux maudits là-bas"

En faite, Hadès, les divinités et les créatures y vivants sont comme maudits eux aussi...



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Lun 14 Aoû 2017 - 9:29



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Nous nous mettions donc d’accord. Les enfers regorgeaient de nombreux candidats pour nous aider dans nos projets, il fallait être sélectif. Et peut-être même, des héros se prêteront à notre aventure. Combien d’entre eux, ce sont fait maudire par les dieux et précipiter de manière violente dans les enfers ? En avoir un ou deux de notre côté serait bénéfique à notre entreprise. Bien, notre plan prenait forme, je commençais à en voir un aspect plus plaisant dans l’esprit. Mes petits frémirent en partageant mon enthousiasme.

"Bien, revoyons tout cela au propre. Trouver des complices, choisir une proie qui sèmera la zizanie sur l'Olympe et réussir à jouer à triple jeu pour que le domaine des dieux brûle. »

C’était plus facile à dire, qu’à faire. Mais j’avais confiance en ce projet. Les dieux ont déjà risqué l’équilibre du monde pour leur désir égoïste, ils recommenceront. Et puis, si ce n’était pas nous qui la provoquions, quelqu’un d’autre l’aurait fait. Donc…

"Première étape, les enfers. Contrairement à toi, j’aurais un peu plus de mal à m’y rendre, bien que ce lieu cache un passage vers le monde souterrain. Mais prend de l’avance, je dois régler quelques petits détails.»

Et bien oui, même si je vivais plus dans l’opulence d’une reine pourrie gâtée, j’avais quelques devoirs envers ce peuple, et je ne pouvais pas partir comme ça, les laissant sans défense. Car serais un rien peiner s’il devait lui arriver quelque chose, et si en revenant je me retrouvais face à une nation étrangère qui voudrait me tuer ou bien un peuple opprimé qui voudrait vengeance, la vie serait moins douce pour moi.

made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d
avatar
Localisation : Un caillou mais tu ne saura jamais lequel u.u
Occupation : en pleine lecture
Humeur : muette
Date d'inscription : 01/10/2016
Messages : 21
Double compte : Orchétéma

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Mar 15 Aoû 2017 - 20:06





Amie ou ennemie ?
▽ Il parait que l'on ne peut pas lutter contre le destin... Mais personne ne connait sa destinée alors, comment peut-on savoir si l'on est parvenu à la déjouer ? ▲
– Bien, revoyons tout cela au propre. Trouver des complices, choisir une proie qui sèmera la zizanie sur l'Olympe et réussir à jouer à triple jeu pour que le domaine des dieux brûle.

Trouver des complices.. Je pense que ça ira. Trouver une proie, ce sera plus difficile... Je ne vois pas qui on pourrait utiliser, ils sont tous fiers mais... Je me mordille la levre, je ne vois pas. Et pour "jouer triple jeu" ce sera le plus simple.

– Première étape, les enfers. Contrairement à toi, j’aurais un peu plus de mal à m’y rendre, bien que ce lieu cache un passage vers le monde souterrain. Mais prend de l’avance, je dois régler quelques petits détails.

Je la regarde, ou plutôt, je regarde le masque qu'elle porte... Puis je regardent les serpents... Je me relève et lâche un soupire, je vais donc me retrouver seule aux enfers à la recherche d'allier.

"Par où je devrais commencer ?"

Les enfers sont grands et remplis de personnes susceptibles de vouloir se révolter...



_________________

I'm trying to hope
with nothing to hold
I don't want the world or anything like that, I just want someone who can love me for who I am
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t720-echo-je-ne-suis-que-ce-que
avatar
Date d'inscription : 09/04/2017
Messages : 17
Crédits graphiques : SMITE
Double compte : Astérion - Lyssa - Toxon

MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ? Jeu 17 Aoû 2017 - 13:32



Hebergeur d'image

Amie ou ennemie ?
Echos & Euryale
« Baissez les yeux devant moi »




Par où commencer ? Très bonne question. En y réfléchissant rien qu’un peu, il serait stupide de faire débuter la crise olympienne. Mieux vaut que notre petite armée soit déjà prête au cas où. Voyons, j’essayais de me remémorer mes connaissances en personnages plus ou moins important lié aux enfers pouvant nous aider de suite. Rampant lentement avec mes petits qui se balançaient autour de mon crâne, je méditais. Un premier déclic se fit dans mon esprit, et toute joyeuse, je me mis à m’enrouler entour d’une colonne pour grimper à son sommet où je dominais Écho. La regardant, griffes planter dans la vielle pierre, je sifflais ma première idée :

"Aux enfers, il faudra trouver les âmes damné à qui les champs Elysée leur sont refuser. Ceux qui errent sur la Plaine des asphodèles ou le Tartare si possible. Ravivait le souvenir de l’injustice, leur faire croire qu’ils peuvent avoir mieux. Tantale, Sisyphe le rusé, les condamnés à errer su terre aussi. Sans oublier les monstres qui rêvent de vengeance à jamais."

Voilà qui était un premier point. Je poursuivais ma course en rejoignant une seconde colonne sur laquelle je descendais pour rejoindre le sol de l’entrée du temple, juste en face de la grande porte. Ce début de plan n’était pas fini, car telle une œuvre d’art, il fallait bien travailler le moindre détail pour assurer la réussite de notre dessin.

"Cela ne suffira pas, bien entendu. Eveiller juste une révolte sera vouée à l’échec. Il faudra à partir de ce point, monter plus haut. Se diriger ensuite vers des dieux mineurs par exemple. A eux aussi, il faudrait leur faire croire qu’ils méritent une place sur les douze trônes de l’Olympes. Mais, le plus important sera de se présenter à ces dieux comme serviteurs. Montrer que nous voulons les servir et que nous sommes peinés par leur condition injuste également, que Zeus ou Héras les exploites. "

Enfin, je rejoignais de nouveau Echo et je l’entourais de mes années avant de me dresser face à elle, lui tenant son doux visage dans ma main griffus avec douceur :

"Tu seras mieux placer que moi pour cette tâche. Tu as gardé un si beau et doux visage. Avec quelques larmes, tu parviendras à amadouer les dieux crédules, jouant l’enfant innocente et meurtris par leur pathétique condition. Quant à moi… Je n’inspire que crainte et méfiance. J’aurais plus de mal à leur injecter mon venin. Mais ils me prendront comme arme, je servirais d’instrument des dieux qui ironiquement, provoquera leur chute. Tu pourrais leur suggérer l’idée le moment venu."

On pouvait dire que le plan prenait de plus en plus forme. Ce qui n’était qu’une vague idée, devint un projet construit qui ne tarderait pas à se concrétiser. Pourquoi n’avais-je pas fait une telle chose bien avant ? Et bien, je ne pouvais pas faire grand-chose, hormis être traqué par des héros. Et je n’avais pas d’allier de poids comme Echo, sans oublier que ma vie de reine ici compensait largement ma malédiction. Alors, pourquoi agir maintenant ? Et bien, je pense que cela m’amusait plus que répondait à un désir de vengeance.

made by MISS AMAZING.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t737-euryale-reine-de-la-cite-d

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Amie ou ennemie ?

Revenir en haut Aller en bas

Amie ou ennemie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Amie ou Ennemie ? [feat Hiragane Miku]
» Amie ou ennemie ? (PV Tempète de Neige)
» Nemesis, une amie... ou ennemie? [Terminé]
» Amie ou Ennemie ? [Feat Xena]Université
» Qu'on soit, Amie ou Ennemie , Je garderais le sourie face a toi |~| Beverly |~|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: La Terre :: Carthage-