N'oubliez pas de consulter le dernier post admin de Songe ! :D Au programme : des zombies coursent des jeunes filles sans défense. Euh, je veux dire, VOUS coursez des jeunes filles sans défense.

Partagez| .

Alliée de la vengeance ou démente vengeresse ? [pv Eleanorà]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Localisation : Là où je veux
Occupation : Rendre cinglè
Humeur : Folle
Date d'inscription : 29/10/2016
Messages : 29
Crédits graphiques : Avatar - jaggudada sur Deviantart / Signature - Jime-From-SilentTown sur Deviantart
Double compte : Astérion - Toxon - Euryale

MessageSujet: Alliée de la vengeance ou démente vengeresse ? [pv Eleanorà] Jeu 6 Avr 2017 - 16:06

La forêt… Un endroit grouillant de vie et de mort. D’arbres et d’arbuste, d’animaux et de monstres, d’animaux monstrueux et de monstre animal… Un endroit parfait pour moi afin de me remettre de mes émotions. Le pouvoir d’Aphrodite s’était estompé. Cette maudite dévergondée m’avait estompé mes pouvoirs pendant un moment à Corinthe. C’était bizarre, j’étais rempli de tant d’émotions étranges qui m’ont fait brûler toute ma rage. Je pouvais sentir la folie brûlait pour s’échapper en dehors de mon corps. Ce fut si violent que je fus chassé dans les cieux où j’errais comme une feuille au vent, sans plus pouvoir faire quoi que ce soit, ni penser à quoi que ce soit.

Mais à présent, j’étais de nouveau saine d’esprit… Enfin pour moi. Le feu ardent qui m’animait était de retour et j’éprouvais le grand plaisir d’infliger aux autres mon don dévastateur pour que comme les gorgones, je puisse créer mon art. Une forêt ? Tiens, j’étais dans une forêt, j’avais oublié. Je me mis à bondir de branche en branche, de rocher en rocher, de rivière en rivière et… Bon avait compris. Je me promenais pour trouver à nouveau de quoi m’occuper et oublié ceux que Zeus m’avait dits une fois ma mission finit la dernière fois… Mince, il m’avait dit quoi le barbu ? Zut, on va s’amusait de toute façon.

Des écureuils ! Oui, deux petits bêtes poilus qui se battaient entre eux pour un gland. Ils étaient si mignons. Je me mis à joindre mes mains et à pousser un :

Lyssa – Oh ! Vous êtes si chou ! Vous voulez jouer avec tata Lyssa ?


Les deux petites bêtes se sauvèrent dès qu’ils entendirent le son de ma voix. Mince alors ! Ils devaient se douter du destin qui les attendaient. Et comme cela ma vexer de les voir s’enfuir, je n’aurais qu’à leur lancer la folie sur eux. Quoi que non, ce n’était pas assez original pour moi. Pas autant que l’attaque d’ours et d’éléphant sur le Palais. Bon, ils avaient de la chance, je m’en allais. Je continuais donc à explorer cette immense étendue de verdure à la recherche d’un nouveau jeu. Mais les bêtes ne m’inspiraient pas du tout. Il me faudrait quelque chose de bien plus complexe et facile à manipuler qui ne suivrait pas ses instincts comme un stupide animal.

Lyssa – Il faut croire que le monde n’a pas besoin de folie en ce moment. Bien dommage.


Avez-vous peur d’une déesse folle qui s’amuse ? Et bien une qui s’ennuie est pire, car elle était prête à n’importe quoi pour se divertir. Et plus le temps passait, plus elle risquait de se donner à quelque chose de bien dangereux. Tout moi ! Je survolais ces terres sans rien trouver d’intéressant à me mettre sous la dent. Je comptais alors m’en prendre de nouveau à une cité ou un village, mais voilà que quelque chose attira mon intention. Cela ressemblait à une bonne odeur épicée qui chatouillait les narines. Je pouvais sentir dans le monde entier toutes formes de détresse ou de folie comme j’aime tant le dire. Oui ! Quelqu’un dans le monde avait un début de folie sauvage. C’est-à-dire qu’elle était près disposée plus facilement que les autres à recevoir mon cadeau. Je tournais la tête vers l’horizon et me mis à sourire, heureuse de sentir une odeur aussi délicieuse que celle d’une pâtisserie.

Lyssa – Quelqu’un a besoin de moi on dirait.

En un éclair, je remontais la piste jusqu’à ladite personne. Je survolais l’étendue du territoire pour la retrouver. Comme un loup affamé, rien ne lui fera lâcher sa proie saignante. La future personne à sombrer dans un état mental chaotique semblait être une jeune femme. Une humaine qui était remplit de colère. Oh oui, je pouvais sentir cette colère qui était un désir de vengeance. Je n’étais pas spécialisé dans la vengeance ou la colère, mais je savais m’en servir pour arriver à mes fins. Je pourrais transformer ce feu destructeur en feu infernal de la démence et en faire ma marionnette. Pour l’instant elle ne me voyait pas. J’étais invisible pour le moment, mais je comptais me montrer et trouver un moyen pour déterminé comment jouer avec son esprit. Je ne viendrais pas sous ma forme divine, fallait pas exagérer. Je pense faire dans le traditionnel. Bien cacher derrière des roches, je me fis envelopper d’une cape de feu qui changea mon apparence. Je n’étais plus une belle jeune fille pleine de joie de vie, mais une pauvre vielle dame gâteuse recouvert d’un voile noir. Ma voix râpeuse lâcha un ricanement quand la transformation prit fin. La petite mamie qui allait nuire à la jeunette, ce sera amusant à en devenir fou !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t684-mele-a-la-sagesse-un-grain

Alliée de la vengeance ou démente vengeresse ? [pv Eleanorà]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Complet]L'axe et les alliés
» Devenons alliées (Hermy)
» Némésis, Déesse vengeresse [en cours]
» Allié en perspective ! [Dionysos & Callisto]
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: La Terre :: Les forêts-