Partagez| .

Retour à la surface... (ft. Hécate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Localisation : Chez moi ou dans les catacombes d'Athènes...
Occupation : Maîtriser mes pouvoirs...
Humeur : Vivante ?
Date d'inscription : 16/09/2016
Messages : 15
Double compte : Artémis

MessageSujet: Retour à la surface... (ft. Hécate) Jeu 12 Jan 2017 - 13:18

Il faisait froid en Asphodèle... non parce que les températures étaient basses mais parce que lorsque nous sommes morts, nous ne ressentons rien d'autre que le froid. Alors en Asphodèle, j'avais froid. Les âmes ne parlaient jamais que pour se plaindre, elles m'ennuyait au plus haut point ! Alors quand Maman obtint mon retour à la vie, ce fut pour moi le plus beau jour de mon étrange existence.
Vingt ans... J'avais passé vingt ans sous terre, à errer sans aucun but précis... j'avais oublié le bonheur que les rayons du soleil procuraient, la délicieuse mélodie des oiseaux qui chantaient, j'avais oublié la vie tout simplement. J'étais sur le point de d'en commencer une nouvelle, avec ma mère – presque – à mes côtés. Revoir ma ville, revoir Athènes fut un des plus beaux cadeaux qu'elle m'offrit. Lorsque je vis au loin, le Parthénon d'Athéna, je sautai de joie et la pris dans mes bras.

« Maman, la terre m'a tellement manqué ! »

Je me détachai vite pour courir autour d'elle en riant, je n'avais jamais été aussi heureuse qu'à cet instant. Je respirai un grand coup alors que mon sourire ne quittait pas mon visage. Maman avait dit qu'elle avait une surprise pour moi, je n'avais pas bien compris mais je ne cherchais pas à connaître la réponse, si c'était une surprise, autant attendre qu'elle arrive, à quoi bon sinon ? En revanche, je savais qu'elle allait m'apprendre à maîtriser mes pouvoirs, pour éviter de tuer quelqu'un encore une fois. J'avais hâte ! Surtout que ces cours allaient sûrement pouvoir nous rapprocher toutes les deux et c'était cette idée qui me plaisait le plus. Un peu de temps avec ma mère pour rattraper mes quinze premières années... Je me calmai petit à petit, essoufflée et m'approchai d'elle en souriant.

« Alors, par quoi commençons-nous ? De la magie ? On va se promener ? Entrer dans la ville ?! Non, trop risqué, si jamais on me reconnaissait... »

J'enchaînais les propositions sans lui laisser le temps de répondre, l'excitation ayant pris à cet instant possession de mon esprit. Je lui proposais de retourner dans les sous-sols qui m'avaient longtemps hébergé ou encore d'attendre la nuit qui arriverait bientôt car nous étions en période de Nouvelle Lune. J'avais toujours admiré la Lune, l'ambiance qui régnait sur terre lorsque Nyx prenait le dessus sur Héméra... je n'en pouvais plus d'attendre que le soleil se couche !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img-cache.cdn.gaiaonline.com/68860b120cfd1b6f15a091ed740c
avatar
Humeur : Vous n'avez rien de mieux à faire que de poser des questions stupides
Date d'inscription : 30/05/2013
Messages : 383
Crédits graphiques : Marie Magny (Dark Sorceress)

MessageSujet: Re: Retour à la surface... (ft. Hécate) Sam 25 Fév 2017 - 22:29

Hécate prit une grand bouffée d'air savourant pour une fois - la première fois d'ailleurs - sa présence sur Terre. A côté d'elle, la jeune femme aux cheveux aussi noirs que les siens, responsable de cette étrange allégresse savourait visiblement plus qu'elle son retour chez les mortels. Il fallait toute fois le préciser : ce n'est pas les mortels qu'Hécate appréciait retrouver mais simplement le fait d'être avec sa chère enfant.

C'était très étrange cette joie dans le coeur de la titanide. Elle qui avait passé la quasi-totalité de son existence à enfermer ses sentiments était totalement désarmée face à ces émotions.
Dire qu'il n'avait fallu qu'une petite fille pour casser sa maîtrise de soi. Et pour cette même petite fille elle avait bataillé avec Hadès pour obtenir sa libération, alors que rien ne l'avait jusqu'alors contrainte à  réclamer formellement au seigneur des Enfers un service de cette taille. Celui-ci n'avait tout d'abord pas voulu faire preuve de favoritisme et avait décidé de voir la petite avant de juger. Bien qu'à contrecoeur Hécate s'était exécuté et l'avais mené chez elle où elle protégeait sa fille des possibles traitements réservés aux pécheurs. Après tout sa chère enfant avait tué quelqu'un. Et Hécate n'en était que plus fière de la savoir apte à se défendre.

Le Parthenon d'Athènes, au loin, trônait dans toute sa splendeur en l'hommage de sa déesse et dedans des jeunes filles attendaient impatiement le seul moment de l'année où elles pouvaient voir la ville. La titanide vieillerais à ce que sa fille soit libre de faire ce qu'il lui plaisait, d'aller selon ses envies.  Il n'en fallu pas plus à Mageïa pour pousser un petit cris et se jeter dans ses bras. Surprise, Hécate tenta de lui rendre maladroitement son étreinte, mais que dire, elle n'avait pas l'habitude de se genre de contact !

Aussi vite partie qu'arrivée, Mageïa quitta ses bras pour courir autour d'elle. Zeus que cette enfant était remplie d'énergie. Sa joie si spontanée était si agréable que la titanide se laissa aller à un sourire franc. Sa fille voulait lui faire croire qu'elle avait grandi mais en réalité ...

- Allons Mageïa il est temps de se calmer.  La Terre a beaucoup changée depuis que tu es partie veux-tu aller l'explorer ?

Mais sa fille ne l'écoutait pas. Elle se calma certes, mais son débit de parole prouvait encore que bien qu'essoufflée la jeune femme avait de la ressource avant d'être totalement épuisée.

D'un geste de la main Hécate lui demanda le silence.

- Ma petite fille semble fatiguée par le changement, aussi je propose que nous allions toute les deux visiter sa nouvelle demeure.

La peur d'être reconnue était visible dans les yeux de sa fille mais Hécate le savait, avoir un chez elle était un vrai soulagement pour la demi-déesse. Un endroit solide où revenir sur Terre, bien qu'elle puisse toujours venir chercher refuge dans la maison de sa mère, aux Enfers.

- Ne t'inquiète donc pas ma fille. De qui crois-tu être l'enfant ? De toute façon, personne ne te reconnaîtra car la ville a vieilli en ton absence et ceux qui ont survécu jusque là sont devenu pour la plupart des vieux dont les yeux ne fonctionnent plus très bien. Et si tu t'inquiètes aussi pour les plus jeunes sache que la vie ne les as pas épargné et que durant ces deux décennies ils ont eut de quoi t'oublier.
Et puis n'oublie pas cette fois tu arriveras avec ta mère. De quoi effacer tous les soupçons.


Changeant d'apparence Hécate opta pour une version plus mortelle d'elle même aux cheveux et aux yeux noirs. Ses traits étaient marqués par la vie comme aurait été marqué le visage d'une personne dans la quarantaine. Sa fille avait toujours fait jeune aussi son âge ne choquerait pas, et puis s'il y avait toujours des mauvaises langues pour médire sur elles, Hécate se ferait un plaisir de venir visiter leur songes.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t710-parce-que-la-folie-c-est-j
avatar
Localisation : Chez moi ou dans les catacombes d'Athènes...
Occupation : Maîtriser mes pouvoirs...
Humeur : Vivante ?
Date d'inscription : 16/09/2016
Messages : 15
Double compte : Artémis

MessageSujet: Re: Retour à la surface... (ft. Hécate) Jeu 11 Mai 2017 - 15:03

MA demeure ?!

Maman m'offrait une maison ! Une maison rien qu'à moi, dans laquelle j'allais pouvoir faire ce que je veux, quand je veux, dans laquelle j'allais inviter qui je veux ! Ma joie bouillonnait dans mes veines, je doutais de pouvoir sourire plus que je ne le faisais déjà. C'était la plus belle surprise qu'elle pouvait me faire ! En remontant sur terre, j'appréhendais le fait de devoir me cacher comme avant, pour ne pas être retrouvée par mes ennemis ou par mon père (qui était, tout bien réfléchit, le pire d'entre eux) mais si je possédais ma propre maison, rien ne pourrait m'arriver ! Entre ses murs, j'allais me sentir comme aux côtés de ma mère : protégée et à ma place. Ah ! Les humains pouvaient bien dire ce qu'ils voulaient des divinités infernales, elles étaient parfois bien plus aimables qu'eux, même si aucune d'elles ne l'avouerait jamais ! Alors que nous commencions à marcher en direction de la bâtisse, ma mère essayait de calmer mes inquiétudes. Tout compte fait, elle avait raison, ceux qui m'avaient torturée lors de ma première vie m'avaient sûrement déjà oublié aujourd'hui. Tant mieux ! Néanmoins, une phrase de  son discours, m'arrêta.

« Et puis n'oublie pas, cette fois tu arrives avec ta mère. »



Je me calmai instantanément alors que ces mots s'imprimèrent dans mon esprit. Cette fois, elle est là. Pour cette deuxième vie qu'elle m'offrait, je n'avais plus à avoir peur des humains, ma mère allait être là pour me protéger. J'eus beaucoup de mal à accepter son aide aux enfers : je n'arrivais pas à lui faire confiance, à la voir comme une figure apaisante mais désormais, tout était oublié. Nous étions ensembles. Même s'il était évident qu'elle allait bientôt devoir repartir sous la surface du sol, me laissant physiquement seule une nouvelle fois, je savais qu'au fond, une part d'elle resterait à Athènes pour veiller sur moi.
En avançant, elle changea d'apparence au profit d'une version humaine d'elle-même, très réussie. Ses longs cheveux d'ébène faisaient écho aux miens alors que ses yeux m'observaient de toute leur noire profondeur. La voir ainsi m'arracha un léger rire qui ne se voulait pas moqueur.

« Tu as l'air plus humaine que moi désormais ! »

Je m'approchai d'elle et lui pris la main en laissant vibrer mes iris dorés, seule trace restante de mes années dans l'Hadès.

« Tu crois que moi aussi, je peux réussir à changer la couleur de mes yeux ? Tu me l'apprendras ce sortilège, dis ? S'il te plait ! »

En réalité, les pouvoirs de ma mère et ceux qu'elle m'avait transmis me fascinaient. Si je pouvais les maîtriser comme elle le faisait, je n'aurais plus jamais à avoir peur de quoi que ce soit ! Bien sûr, je pouvais compter sur elle pour me défendre mais tout de même : j'avais maintenant dix-sept ans, je devais savoir le faire par moi-même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://img-cache.cdn.gaiaonline.com/68860b120cfd1b6f15a091ed740c

Retour à la surface... (ft. Hécate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: La Terre :: Athènes :: Les abords de la ville-