Partagez| .

“Mêle à la sagesse un grain de folie ; il est bon quelquefois d'oublier la sagesse.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Localisation : Là où je veux
Occupation : Rendre cinglè
Humeur : Folle
Date d'inscription : 29/10/2016
Messages : 29
Crédits graphiques : Avatar - jaggudada sur Deviantart / Signature - Jime-From-SilentTown sur Deviantart
Double compte : Astérion - Toxon - Euryale

MessageSujet: “Mêle à la sagesse un grain de folie ; il est bon quelquefois d'oublier la sagesse.” Mar 27 Déc 2016 - 13:30


  LYSSA


I- Carte d'identité
 

Sous-type: Divinité primordiale
Nom: Lyssa
Surnom: La folle
Symboles: Doubles dagues
Attributs: Déesse de la folie, folie furieuse, frénésie destructrice et de la rage
Pouvoirs: Possède de nombreux pouvoirs comme tous les dieux. Mais elle se spécialise dans ce qui touche l’esprit, les illusions et les mirages.Elle peut embrumer l'esprit d'une personne, lui faisant perdre toute logique et allimenté son âme d'un feu de destruction.
Lieu de résidence : Là où on a besoin d'elle ou bien là où elle peut s'amuser
Particularités: Elle est complétement déranger.






II- Vous, votre vie, votre oeuvre.


HISTOIRE

La naissance de Lyssa se produisit de façon tout à fait naturelle, rien de bien spécial. Cela remontait vers l’aube des temps lors de la rébellion des Titans. Sa mère, la douce et adorable Nyx, déesse de la nuit venait recouvrir le monde de son immense voile. C’est alors que voilà, elle avait choisi son mauvais moment, car Cronos venait de trancher la virilité de son père et du sang éclaboussa Nyx. Cette dernière n’ayant rien demandé se retrouva enceinte. Comme je vous l’avais dit, rien de bien exceptionnel dans cet univers.

Nyx était connu pour mettre au monde de nombreux monstres et dieux aussi incroyables que craint. Parmi eux, on pourrait citer Thanatos, le redoutable dieu de la mort, Morphée le dieu du sommeil ou Momos le dieu du sarcasme et bien d’autres. Mais parmi cette très grande fratrie, naquit une petite sœur qui saura se montrer aussi effroyable que ses frères et sœurs. Vous l’aurez compris, il s’agissait de Lyssa, la redoutable déesse de la folie. Un peu comme Athéna, elle sortit de Nyx après le contact avec le sang d’Ouranos en poussant un cri effroyable. Seulement, au lieu de paraître comme une déesse guerrière, elle était semblable à une bête sauvage qui ravageait tout sur son passage.

Lyssa parcourait aussi bien la terre que les cieux, s’amusant à partager la folie en elle au reste des êtres vivants. Cela conduisait la plupart du temps à un bain de sang. Comme ses sœurs Érinyes, elle agissait de façon indépendante. D’ailleurs, on notera que selon ses victimes et les moments pour attaquer, il n’existe aucun schéma établi, aucune logique, tout se passait de façon chaotique et à chaque fois, elle agissait de façon différente pour rendre folles les malheureuses âmes qui la croisaient. Pour elle, cela était de l’art, chaque coup, chaque folie créer était une œuvre. Et aussi, elle frappait n’importe qui, que ce soit une bête, un monstre, un mortel ou un dieu. Tout le monde était menacé par ses tours.

Quand la guerre entre les Titans et les Humains eut lieu, elle ne prit part pour aucun camp. Mais elle ne restait pas neutre pour autant. Tantôt, on l’appelait d’un côté pour frapper l’autre, tantôt, on l’appeler en face pour faire de même, et cela dura jusqu’à ce que les Olympiens prennent le pouvoir. Bien que sachant que Lyssa à œuvrer pour les deux camps, ils lui offrir pour la remercier deux dagues dont elle se servira pour frapper de folie ses victimes.

Lyssa pensait à ce moment-là qu’elle pourrait poursuivre son chemin comme avant, ne se souciant de ce qu’il se passait dans le monde, mais les choses avaient bien changé depuis la chute des Titans. Les dieux de l’Olympe trouvèrent un moyen de la « contrôler ». Ils firent donc appel à elle quand ils désiraient punir un mortel ou tout autre personne leur ayant causé le moindre tort. Ainsi, Lyssa qui agissait toujours dans l’ombre se retrouva au beau milieu d’intrigues connus comme instrument de la vengeance divine.

Par exemple, Héra fit appel à Lyssa pour rendre fou Héraclès. Bien qu’au départ, Lyssa n’était pas ravie de l’idée, elle accepta le travail et remplit de folie l’esprit du fils de Zeus, le poussant à tuer sa famille. Un autre cas bien connu, fut quand Artémis, surprise nue par Actéon, ordonna à Lyssa de frapper le prince. Lyssa trouva une meilleure idée. Elle préféra rendre fous les chiens de chasse de ce dernier qui, prit de rage, dévorèrent leur maître.

Le reste du temps, elle errait sur les terres de Grèce, frappant les maudits des dieux comme une tueuse sur contrat ou en frappant d’autres selon son bon plaisir.



PERSONNALITÉ

Comment décrire une telle personnalité ? Essayer d’imaginer une personne ayant en elle toutes les folies du monde. Une personne totalement imprévisible qui ne comporte aucune logique en elle, ou très peu. Vous la suivez sur une idée et de suite après, elle part sur une autre sans prévenir. Pareil avec son humeur qui peut changer et rechanger sans s’arrêter en peu de temps. Ce serait une représentation du chaos même. Chacune de ses paroles et chacune de ses actions sont lié à la folie. Elle peut donc paraître inoffensive et devenir dangereuse rapidement sans prévenir. Elle peut se comporter comme une enfant et se transformer en adulte sanguinaire en un claquement de doigts. Il y a de quoi faire peur. Mais ce qui est le plus effrayant, c’est quand elle s’attaque à une victime. Elle devient une bête sauvage qui va dévorer sa proie. Elle pousse des hurlements à glacer le sang, elle se montre violente souvent et elle rigole comme une démente bien souvent. À chaque fois qu’une personne devient folle, elle en rit et quand cela tourne vraiment mal, limite elle ricane à ne plus s’en retenir les côtes. Voilà bien un portrait effrayant. Pourtant, il existe quelque chose de positive. Comme on la dit avant, elle peut parfois se montrer calme et docile, même si c’est rare. Mais aussi, elle peut soigner quelqu’un souffrant de folie. Elle peut donc annuler la sentence ou le sort (selon le contexte) et rendre la personne saine d’esprit.
Vous pouvez toujours lui demander de rendre un petit service, comme rendre fou quelqu'un par vengeance, mais n'espèrer pas trop que cela se passe comme vous vous y attendiez. Lyssa assurera que la personne soit puni, mais à sa façon.



PHYSIQUE

On dit que rien que la vue de la déesse suffisait à rendre fou. Donc on a peu d’information concernant son apparence. Fort heureusement, les poètes et les prêtes ont quelques informations. Donc, si cela se révélait être faux, ce sont eux qui se sont trompés. Pour commencer, Lyssa ressemble beaucoup à une humaine comme la plupart des autres divinités. Elle a la peau basanée, un corps long et musclé et possède une très grande agilité. On pourrait la voir comme une déesse guerrière, mais elle tient plus du rôle de l’assassin que du guerrier valeureux. Ceux qui frappent sur son physique, ce sont les cicatrices sur son corps, reflétant la folie furieuse et destructrice poussant à se blesser. Constamment, on la voit avec des taches de sang, sans jamais savoir d’où il vient, mais cela n’est qu’un détail. Par contre, ses yeux sont des braises. Ce sont des feux alimentait par son esprit chaotique et dérangé qui la pousse au carnage comme Arès et à rendre fous les autres.

Elle est constamment armée de ses deux dagues. Elle peut s’en servir pour tuer, mais elle préfère les utiliser autrement. Elle les enchante pour que quand elle frappe une personne, cette dernière commence à devenir fou. Une façon de marquer ses cibles et cela les rend plus vulnérables à ses pouvoirs. Elle porte une armure en fer avec des jambières pour les combats, ainsi que deux gantelets en bronze terminé par des griffes. Ses longs cheveux noirs son caché par une coiffe faite avec une tête de loup. Cela ne protège pas beaucoup mais rappelle la rage animal qu’elle peut donner. Aussi, il ne faut pas trop chercher de logique non plus dans son accoutrement.




III- Hep, vous là bas, avec le clavier ! Papiers.


(Bienvenue ♫ ! Tout est facultatif, bien sûr.)
Petit nom: Iskaras
Pourquoi avez vous choisi ce personnage ? Je l’ai découvert récement et j’avais envi de jouer un personnage un peu fou pour m’amuser^^
Comment avez vous découvert le forum ? C’est Iskaras notre Minotaure .
Avez-vous lu le règlement ? Y'a du cuir dans ma voiture, l'odeur de mon parfum me rassure. Chez moi tout est neuf tout est beau, le monde pleure derrière mes rideaux (j'men fous). Moi je voulais une moustache ! D:
Un commentaire sur le forum ? Toujours aussi beau^^

N'oubliez pas d'entrer le lien de votre fiche dans votre profil sans plus attendre !!!

Fiche codée par Umi sur Epicode.
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t684-mele-a-la-sagesse-un-grain

“Mêle à la sagesse un grain de folie ; il est bon quelquefois d'oublier la sagesse.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ylo: grain de folie, un peu , beaucoup... passionément...bien casse cou
» Le retour du grain de folie ϟ Blake
» ENTRE LA SAGESSE SALE ET LA FOLIE PROPRE ! GADE KOTE PITIT PEP AP FE LEKTI !
» Alvise di Venezia, contarini oui, mais un contarini sain d'esprit sans le grain de folie(terminée)
» Il n’y a point de génie sans un grain de folie | Mésopotamie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Administration :: Fiches de présentation :: Fiches validées-