N'oubliez pas de consulter le dernier post admin de Songe ! :D Au programme : des zombies coursent des jeunes filles sans défense. Euh, je veux dire, VOUS coursez des jeunes filles sans défense.

Partagez| .

[Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Localisation : Athènes
Occupation : Guerrier en exil - Servant d'Athéna
Humeur : Impassible
Date d'inscription : 22/08/2016
Messages : 18
Crédits graphiques : http://www.deviantart.com/art/Spartan-Hoplite-361865053

MessageSujet: [Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive Lun 22 Aoû 2016 - 14:30


  KHOLOS
 

I- Carte d'identité
 


Nom: Kholos
Surnom: La colère, le thrace, le traître
Race: Humain
Âge: 28 ans
Attributs: Guerrier thrace en exil
Symboles: Serpent
Pouvoirs: -
Dieux et déesses vénérés: Athéna
Habitat/adresse: Nomade
Particularités: Son bouclier est attelé à son bras gauche, en partie sectionné par son ancien mentor.






II- Vous, votre vie, votre oeuvre.


HISTOIRE

Kholos est né dans une très ancienne tribu thrace dont seuls quelques rares écrits gardent encore souvenir : les Medi. Apparentés à des barbares, la tribu Medi vouait un culte à la perfection de soi et à l'idée d'atteindre l'immortalité au travers de ses victoires. Cette tribu, relativement puissante, est installée sur la vallée de la Strouma. Le légendaire Spartacus, le gladiateur qui a faillit défaire Rome avec une armée d'esclaves, était issu de cette tribu, bien que l'on s'en fiche royalement dans le cas présent.

En somme, notre héros ne semblait pas disposer des meilleurs atouts afin de se lancer sur le long fleuve de la vie : une famille avare et sanguinaire, un peuple aux traditions barbares et aux coutumes prônant la violence et la guerre, une situation géographique difficile où la nourriture n'était pas toujours très abondante. Pourtant, sur ce tableau déjà tacheté de points noirs s'ajoutait les infâmes et répugnants Gètes : une tribu aux coutumes encore plus violentes et sanguinaires que celle dont Kholos est issus. Les deux tribus étaient en guerre constante et passaient le plus clair de leur temps à se vouer une guerre sans la moindre pitié et dont on mesurait l'importance des victoires par le nombre de cadavres ennemis qui jonchaient le sol.

C'est dans ce triste décor que vient au monde Kholos, enfant d'un puissant guerrier medi et d'une fermière. Élevé selon les préceptes de la tribu, il reçoit son premier glaive dès l'âge de huit ans et est entrainé au combat comme tout les autres garçons de son âge. La formation d'un combattant thrace consistait à leur apprendre à se servir d'une lame en l'employant contre les autres élèves. Cela vous semble barbare ? Ca l'est, et c'est ce qui faisait des thraces d'excellents combattants bien qu'un brin sous-équipés.

***

Kholos est devenu un garçon solide au mental d'acier. Il se tient férocement face à son adversaire, un autre jeune thrace aux atouts évidents : des muscles saillants surmontés d'une armure en cuir de bonne manufacture, une posture de combat digne d'un grand champion et une épée forgée dans un étrange métal qui réfléchit les quelques rayons de soleil parvenant à franchir l'épaisse barrière nuageuse qui surplombe la vallée. Pourtant, notre héros garde une poigne féroce sur son glaive et fait face à son ennemi d'un combat. Les deux protagonistes s'élancent l'un vers l'autre sous la foule qui scande des encouragements pour les deux partis. Alors que quelques fines gouttes de pluies atteignent le sol boueux de l'arène du village, les deux combattants se rencontrent dans un puissant fracas métallique qui met fin au brouhaha de la foule. Kholos tente une série de coups astucieux : il balance son épée à deux reprises sur le flanc gauche de son adversaire, tente un revers de bouclier avant de s'essayer à un puissant coup de pied de front. Ses tentatives se soldent toutes par un échec tandis que son adversaire tente de lui aussi de prendre le dessus. Leurs glaives se brisent l'un contre l'autre, leurs boucliers s'entrechoquent et la pluie mêlée à la terre commencent à former une épaisse couche boueuse dans laquelle les pieds des deux jeunes garçons s'enfoncent au rythme de leurs mouvements. Pourtant, rien n'y fait : ils poursuivent leur danse guerrière et ne se laissent aucun moment de répit afin de reprendre leur souffle. C'est alors que le premier sang coule : Kholos brise la garde de son adversaire d'un puissant coup de bouclier qui dévie l'épée de son ennemi vers le haut et laisse le champ libre. Il enchaine d'un coup de pied qui fait valser son bouclier et termine d'une pointe de l'épée directement dans le torse. Son glaive s'enfonce à demi longueur dans le buste du molosse qui s'effondre sur ses genoux tandis que notre héros lâche prise sur l'épée, observant les yeux du vaincu.

« Tu meurs en brave, mon ami. » lui souffle Kholos d'une voix tremblante.
« Puisses-tu briser les rangs de nos ennemis, Khol-.. » Sans plus un mot, il s'effondre sur le sol, face contre terre, enfonçant un peu plus la lame de notre héros dans sa poitrine, laissant apparaître une large flaque de sang se mêlant à la boue et aux vers impatients de se délecter des entrailles du perdant. Pourtant, Kholos reste là, impassible, les yeux rivés sur la dépouille de l'homme qui venait de faire de lui le champion du village - ou du moins, de sa génération - sans être capable d'en savourer le moindre laurier. Ce garçon, aussi imposant et féroce était-il, ça aurait pu être lui. Comment était-il possible de se réjouir d'une disparition aussi prématurée ? Kholos ne trouvait pas la réponse.

***

Nous sommes cinq années plus tard. Cela fait longtemps que la mort de ce jeune homme ne torture plus l'esprit de Kholos, devenu un homme musclé et très imposant. Au fil des ans, il s'est forgé un corps d'athlète capable de rivaliser avec celui de ses aînés. Il ne craint plus la mort, ni le devoir de la répandre autour de lui.
Ce jour-là, Kholos avait été convoqué dans la maison du chef de la tribu qui avait une grande nouvelle à lui annoncer.

« Tu peux être fier de toi » lui dit-il. « En reconnaissance de tes exploits sur le champ de bataille, nous avons décidé de faire de toi l'objet de notre salut et de te permettre de mettre définitivement un terme au conflit qui nous oppose aux Gètes. » Il sourit à Kholos tout en posant une main sur son épaule.
« Je ne comprends pas. Je dois mener un assaut désespéré en territoire Gète ? » lui répond-il, visiblement stupéfait.
« C'est bien plus simple que cela, Kholos. Ton nom est scandé à travers toute la Thrace et au delà. Les Gètes ont bien compris qui tu es et ils veulent te voir épouser la fille de leur chef qui demeure sans époux digne de ce nom. Tu as l'occasion de mettre fin à cette guerre et de placer ces enfoirés sous notre pied qui ne demande qu'à les écraser. Qu'en dis-tu ? »
Difficile de faire un choix en l'espace de quelques secondes. Pourtant, Kholos sait qu'il doit se soumettre à son destin. Il se contente alors d'acquiescer d'un lent mouvement de tête avant d'adresser un sourire à son interlocuteur. « Mettons fin à cette guerre. »

***

Nous sommes une année après l'annonce du mariage de Kholos et de la Gète, Seryana. Les préparatifs de leur union ont été soigné durant toute une année et tout semble parfait : de leur entrée jusqu'à la reconnaissance officielle de leur mariage.

Kholos se trouve au centre village dans sa tenue cérémoniale : une sorte de robe brune orné de motifs divers ; de nombreux symboles de sa tribu natale. Il marche en direction de la demeure du chef des Gètes où l'attend son épouse accompagnée de son père. Quant à lui, il est accompagné du chef de son clan impatient de voir cette union proclamée et, par extension, la soumission des Gètes reconnue de tous. Le futur marié observe la foule composée d'individus des deux tribus avec étonnement, tout ces hommes qui s'étaient battu férocement durant des décennies n'avaient eu aucun mal à se réunir autour d'une cérémonie nuptiale. Alors qu'il approche de la hutte dans laquelle il va être marié, il est pris d'un sentiment de fierté, sentant qu'il s'apprête à mettre fin à des années de barbaries. Il passe le seuil de la porte avec son accompagnateur et aperçoit pour la première fois son épouse. Une jeune femme magnifique, visiblement du même âge. Il admire sa longue chevelure noire qui s'arrête à hauteur du bas de son dos, son visage harmonieux, ses yeux bruns et ses courbes harmonieuses qui feraient chavirer le plus dur des cœurs. Il écarquille les yeux tandis que son rythme cardiaque s'accélère au fil des pas qu'il fait dans sa direction, un sentiment encore inconnu l'envahit entièrement et lui aurait fait perdre ses moyens si l'enjeu n'était pas si conséquent. Il s'arrête face à sa future épouse et joint ses mains aux siennes alors qu'il plonge son regard dans le sien. Les jeux sont faits et son destin est maintenant scellé : son coeur est éperdument épris de cette jeune femme aux atouts charmeurs. Comment lui imposer un mariage sans la savoir tout aussi amoureuse de lui ? Il ne le sait pas, et espère tout au fond de lui créer en elle le même ressenti qu'il venait de voir apparaître en lui en posant les yeux sur elle.
La cérémonie eut lieu et les deux époux étaient maintenant destinés à veiller à l'union de leurs tribus respectives en ne se voyant que quelques jours chaque année. Un destin cruel que Kholos ne pouvait accepter.

***

« Tu as choisis de trahir ta famille, ton peuple et ta tribu. Comment as-tu pu t'imaginer une seule seconde que tu réussirais à fuir avec cette femme ? Tu laisserais notre village brûler pour cette femme ? »

Kholos est à genoux dans la boue mêlée au sang des animaux abattus la veille. Il est maintenu de part et d'autre par deux guerriers de son peuple qui le regardent avec dégoût tandis qu'il encaisse les violents coups de poing que lui envoie le chef de la tribu. Ses yeux sont à moitié fermés, boursouflés par les nombreux coups qu'il vient de recevoir et ses lèvres abondamment ensanglantées. Il ne parvient même pas à relever les yeux vers son mentor qui ne cesse de l'injurer tandis que des bruits de pas se font entendre derrière lui.

« Regarde cette chienne ! » lui dit-il en désignant sa femme ensanglantée et affaiblie que l'on vient de balancer sur le sol juste à côté de lui. « Tu as voulu briser la paix fragile qui règne entre nos deux peuples par amour d'une vulgaire catin. Tu vas le payer le prix fort. » Sur ces mots, les guerriers endurcissent leur étreinte sur Kholos tandis que le chef du clan relève la tête de son épouse, la glaive en main. « Meurs, chienne ! » D'un mouvement horizontal, la glaive ouvre une plaie béante dans la gorge de la jeune femme qui s'écroule dans la boue en se vidant de son sang. Kholos tente de se débattre en poussant de puissants hurlements mais rien n'y fait : il ne peut se soustraire à son sort. L'amour qui était né dans le cœur des deux époux les condamnaient maintenant à la mort.
Pourtant, ce n'est pas la mort qui attend notre héros, sinon je me retrouverais sans personnage à jouer et tout ce récit serait vain. Le chef de clan saisit le bras gauche du traître et y écrase son glaive à trois reprises au rythme de ses hurlements de douleur. Son avant bras est sectionné à mi-hauteur et le chef de la tribu prend un malin plaisir à le tenir au dessus de lui sous les acclamations des nombreux medi et gètes présents.

« Maintenant, je te condamne à l'exil pour le restant de tes jours. Quitte définitivement la Thrace et débrouille-toi pour ne jamais y revenir ou nous te tuerons dans d'atroces souffrances. Tu devras apprendre à vivre avec la responsabilité de la mort de ton épouse ou périr avec elle. »

Sous la scande de la foule, Kholos est traîné en dehors du village sur plusieurs milles et lamentablement abandonné sur une plaie aride afin de vivre avec les conséquences de ses choix et la douleur de la disparition de la seule personne pour qui il avait éprouvé des sentiments. Selon les écrits, il aurait été aperçu marchant vers le sud en direction des terres grecques.



PERSONNALITE

Kholos est un homme au mental d'acier sans toutefois être de dépourvu de failles. Les événements survenus durant sa vie l'ont conduit à se forger un caractère bien spécifique et qui surprendrait nombre de ses confrères. À défaut de se contenter de vivre au gré des prophéties et de la volonté des Dieux, il a pleinement choisi d'écrire son propre destin au risque de s'attirer les foudres - ou les bonnes grâces - des divinités olympiennes.
Au fil des années, Kholos a apprit à connaitre l'homme, ses uses et coutumes, ses bienfaits et ses méfaits. Il connait l'étendue de sa bêtise, de ses vices et de son avarice. Il choisit donc de se soucier de son propre sort avant de celui des autres. Bien qu'il existe des hommes d'honneur, des individus capables de faire passer la vie d'autrui avant sa propre existence, il préfère ne pas se risquer à une relation de confiance qui l'entrainerait vers la mort. Au lieu de cela, Kholos se méfie de son prochain, il ne lui accorde que de rares paroles amicales et ne se bat que pour honorer la Déesse qu'il chérit tant : Athéna.
Aussi surprenant que cela puisse paraitre, c'est un thrace ayant choisit de suivre les croyances grecques de son propre chef, sans aucune forme d'imposition quelle qu'elle soit. Selon les écrits transmis au sein de sa famille, il était le descendant d'un grec ayant fuit sa terre natale afin de s'installer au sein d'une tribut thrace : les Medi. Par conséquent, il choisit de faire honneur à son ancêtre en suivant les coutumes de la terre qui l'a vu naitre.
Kholos est quelqu'un de très réservé, toutefois il est capable d'éprouver de la compassion, de l'amitié et de l'amour en de très rares occasions. Nul n'est indifférent aux charmes d'une femme bien née, et il en fit les frais lors de ses aventures à travers la Grèce. Son épouse, exécutée avant l'annonce de son exil, avait réussit à percer son coeur de pierre et à atteindre les tréfonds de ce dernier afin de le faire battre pour elle. Malheureusement, ce funeste événement n'a fait que l'endurcir un peu plus et a fait de Kholos un homme froid, distant et dont la solitude est le meilleur des alliés.
À défaut d'être un homme aimant et généreux, c'est un modèle de courage et de ténacité. Éduqué au sein d'un peuple aux coutumes violentes et sanguinaires, il ne recule devant aucun obstacle afin de parvenir à ses fins. Il ne se laisse impressionner par aucune forme de magie, aucun art de combat ni aucune musculature aussi imposante soit-elle. Il est sage, réfléchit, et sait qu'il est des batailles qui ne se remportent au glaive. Parfois, mieux vaut utiliser sa tête plutôt que son épée afin de mener un combat à son terme sans y perdre la vie.



PHYSIQUE

Kholos est un homme au physique atypique. Au premier abord, il n'est pas rare de le voir comme un sauvage, un homme dénué de principes moraux et d'éducation. Pourtant, il en est tout autre.
Il est d'une grande taille, probablement le mètre quatre vingt cinq, et environ quatre vingt dix huit kilogrammes. Une belle bête, en somme. Il a un visage que l'on qualifierait d'héroïque ; les traits de son visage sont assez grossiers, il a le nez large et aplati, deux yeux noisettes dont l'un est à moitié refermé par une vieille cicatrice, des lèvres grossières et abimées. Il a des oreilles d'une taille commune, une longue chevelure brune crasseuse et une barbe mal entretenue.
Ses muscles saillants, son ossature solitude et sa fière allure en décourageraient plus d'un, le tout surmonté d'une vieux plastron doré quelque peu cabossé par ses précédentes batailles. Il porte un bagne rouge en tissus destiné à lui offrir une certaine liberté de mouvement tout en dissimulant ses attributs masculins, des sandales en cuir brun remontant à hauteur du genou afin d'assurer une bonne adhésion au sol. Une cape rouge est fixée à son plastron et s'épanouit au gré du vent et de ses mouvements. Généralement, Kholos porte un casque en plaque dorée surmonté d'une coiffe rouge principalement destinée à décourager ses ennemis de l'attaquer.
Notons toutefois ses cicatrices plus que visibles, notamment son avant-bras gauche partiellement sectionné qu'il a soigneusement attelé à un bouclier solide afin de conserver ses aptitudes au combat. Quelques autres cicatrices peu notables recouvrent son buste ainsi que ses jambes, comme nombre des guerriers de l'époque.




III- Hep, vous là bas, avec le clavier ! Papiers.


(Bienvenue ♫ ! Tout est facultatif, bien sûr.)
Petit nom: Sébastien
Pourquoi avez vous choisi ce personnage ? Je ne voulais ni d'un Dieu, ni d'un demi-Dieu. Je préfère me contenter d'un homme qui s'attirerait la faveur des divinités au travers de ses épopées.
Comment avez vous découvert le forum ? "forum rp grèce" sur Google et hop, bingo =p
Avez-vous lu le règlement ? Et ta mère ?
Un commentaire sur le forum ? Le mot du règlement m'a bien fait rire. Sinon, forum agréable, des graphismes soignés sans être lourds, l'ensemble est bien attelé. J'ai craqué, voilou
Petite précision : J'enregistre ma fiche directement ici à chaque partie remplie, je posterai une réponse indiquant la finalisation de cette dernière lorsque le moment sera venu. Je serai bien triste de perdre du temps à refaire une fiche \o/


Fiche codée par Umi sur Epicode.
 


Dernière édition par Kholos le Lun 22 Aoû 2016 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t622-termine-il-est-des-bataill
avatar
Localisation : Athènes
Occupation : Guerrier en exil - Servant d'Athéna
Humeur : Impassible
Date d'inscription : 22/08/2016
Messages : 18
Crédits graphiques : http://www.deviantart.com/art/Spartan-Hoplite-361865053

MessageSujet: Re: [Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive Lun 22 Aoû 2016 - 15:52

Je pensais finir cette fiche avec du mal mais c'est chose faite finalement. J'espère que 2000 mots suffiront pour l'histoire \o/

En espérant que tout cela concorde avec vos critères, je vous bisoute. :3

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t622-termine-il-est-des-bataill
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : Stockholm
Occupation : stalker Hadès
Date d'inscription : 05/03/2015
Messages : 84

MessageSujet: Re: [Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive Lun 22 Aoû 2016 - 18:01

Mais 2000 mots c'est plus que très honorable voyons !

Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est une fiche pleine de testostérone 8D
Merci pour les gentils mots de la fin, c'est très aimable ♥ (Oui nous avons un service de mots de passe très efficace coeur Hadès.) En tout cas perso intéressant, cohérent, original parmi nous, hop j'adhère, tu es cool.

Validation et oboles en arrivance imminente.

B i e n v e n u e ! : D

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t496-reine-des-enfers
Adminventeur
Adminventeur
avatar
Localisation : Athènes
Occupation : Inventer des choses
Date d'inscription : 25/02/2013
Messages : 450

MessageSujet: Re: [Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive Lun 22 Aoû 2016 - 18:12

Bienvenu o/

2000 mots quoi, t'aurais pu faire un effort ! Franchement, pfff Wink

Ta fiche est supère, le "Pourtant, ce n'est pas la mort qui attend notre héros, sinon je me retrouverais sans personnage à jouer et tout ce récit serait vain" m'a bien fait rire. Bienvenue à toi, jeune héros, puisses tu trouver en ces terres l'aventure que tu recherches.

Ah oui, et je surkiffe ton avatar aussi *^*

(Hey, Persy, tu m'a brûlé la priorité è.é)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t480-icare-n-a-toujours-pas-cra
Administratrice
Administratrice
avatar
Localisation : Carthage
Occupation : Régner
Humeur : Implacable.
Date d'inscription : 11/03/2013
Messages : 52
Crédits graphiques : Nicole Kidman, The Hours, Stephen Daldry

MessageSujet: Re: [Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive Lun 22 Aoû 2016 - 18:59

Bienvenue et bravo =D

J'ai pas grand-chose à ajouter à ce qu'on dit Anti et Ata =p

À part que, après tous ces moments bien gores, j'ai beaucoup ri en lisant "son ossature solitude". Donc ça m'a donné une idée, pour rétablir l'équilibre de l'univers. Voici donc une collection de blagues en avant-première :
Jokes inside:
 

Voilà c'est tout pour moi o/

Edit : Oh et vous pouvez passer faire un tour dans l'event si ça vous dit parce que comme tout le monde est en vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t618-didon-les-flammes-et-les-v
avatar
Localisation : Athènes
Occupation : Guerrier en exil - Servant d'Athéna
Humeur : Impassible
Date d'inscription : 22/08/2016
Messages : 18
Crédits graphiques : http://www.deviantart.com/art/Spartan-Hoplite-361865053

MessageSujet: Re: [Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive Lun 22 Aoû 2016 - 21:53

Perséphone a écrit:
Mais 2000 mots c'est plus que très honorable voyons !

Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est une fiche pleine de testostérone 8D
Merci pour les gentils mots de la fin, c'est très aimable ♥ (Oui nous avons un service de mots de passe très efficace coeur Hadès.) En tout cas perso intéressant, cohérent, original parmi nous, hop j'adhère, tu es cool.

Validation et oboles en arrivance imminente.

B i e n v e n u e ! : D

Tout ça d'un coup ? Je suis touché  Embarassed

Perso venu d'un coup de tête, je suis ravi qu'il plaise autant qu'à moi Razz

Merci beaucoup ! Smile

Icare a écrit:
Bienvenu o/

2000 mots quoi, t'aurais pu faire un effort ! Franchement, pfff Wink

Ta fiche est supère, le "Pourtant, ce n'est pas la mort qui attend notre héros, sinon je me retrouverais sans personnage à jouer et tout ce récit serait vain" m'a bien fait rire. Bienvenue à toi, jeune héros, puisses tu trouver en ces terres l'aventure que tu recherches.

Ah oui, et je surkiffe ton avatar aussi *^*

(Hey, Persy, tu m'a brûlé la priorité è.é)

Content que la petite touche humoristique ait plu, j'avais peur que ça choque xD

Je le trouve trop badass *-*

Merci, et au plaisir de RP avec toi Razz

Didon a écrit:
Bienvenue et bravo =D

J'ai pas grand-chose à ajouter à ce qu'on dit Anti et Ata =p

À part que, après tous ces moments bien gores, j'ai beaucoup ri en lisant "son ossature solitude". Donc ça m'a donné une idée, pour rétablir l'équilibre de l'univers. Voici donc une collection de blagues en avant-première :
Jokes inside:
 

Voilà c'est tout pour moi o/

Edit : Oh et vous pouvez passer faire un tour dans l'event si ça vous dit parce que comme tout le monde est en vacances.

"son ossature solitude"
J'ai tellement ri du coup xD

J'ose pas parler du reste, quel drôle d'accueil ! (drôle, accueil, vu? xD)

Merci à toi, je n'hésiterai pas, je dois d'abord lancer un Rp avec Artemis Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t622-termine-il-est-des-bataill

[Terminé] Il est des batailles qui ne se remportent au glaive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» batailles du Maréchal NEY
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Administration :: Fiches de présentation :: Fiches validées-