N'oubliez pas de consulter le dernier post admin de Songe ! :D Au programme : des zombies coursent des jeunes filles sans défense. Euh, je veux dire, VOUS coursez des jeunes filles sans défense.

Partagez| .

Le plus grec de tous les Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 10

MessageSujet: Le plus grec de tous les Dieux Jeu 3 Mar 2016 - 19:24


  APOLLON
 

I- Carte d'identité
 


Nom: Apollon
Surnom: Le Purificateur, Le Secourable, Phoibos : le Brillant, L'oracle,Lychios : le Blanc, Argurotoxos : l'arc d'argent, Chrysolyres : la lyre d'or
Race: Dieu Olympien
Âge: Il n'a jamais compté.
Attributs: Dieu de la lumière, de la divination et des arts, de la médecine et de la beauté masculine 
Symboles: L'Arc d'argent et la Lyre d'Or, le laurier et l'olivier, le cygne, le serpent et le rat, le dauphin.
Pouvoirs: Tous les pouvoirs d’un Dieu. Plus précisément, Apollon utilise la lumière comme une arme. Il peut la modeler pour se rendre invisible, bruler créer des mirages. Il est également doté d’importants pouvoirs de guérisons... et d’infections. Les hommes racontent souvent que ses flèches sèment la peste. Musicien, peintre, poète, il est maitre dans toutes les disciplines artistiques et sa musique laisse rarement indifférent. Enfin, Apollon est le dieu Oracle par excellence, capable de lire l’avenir et le passé comme nul autre. Ses messages sont cependant toujours énigmatiques, et le futur n’est jamais facilement révélé.
Dieux et déesses vénérés: Apollon ne vénère que lui.
Habitat/adresse: Le Mont Olympe
Particularités:  Dieu Olympien, c'est déjà beaucoup.








II- Vous, votre vie, votre oeuvre.




HISTOIRE


« Je suis la musique de l’univers,
Parmi les étoiles je suis le roi,
Et tous les regards sont tournés  vers moi,
Par mon art et ma beauté je vous éclaire,  
De mes flèches je vous transperce, De ma musique je vous berce,
Mes paroles prophétiques, Mes visions énigmatiques,
Je suis Apollon, la plus étincelante lumière »

Lorsque Léto, celle qui est cachée, se retrouva enceinte de Zeus, Héra bien qu’elle ne soit pas encore mariée à ce dernier entra dans une colère terrible.
Léto fut contrainte de fuir l’Olympe mais ne trouva nulle part où aller. En effet partout où elle se rendait on la chassait comme si elle portait la peste. En effet Héra avait fait passer le mot : quiconque aiderait la titanide en fuite serait immédiatement la cible des pires malédictions imaginables.

Mais la colère d’Héra ne s’arrêta pas là. Elle libéra Python du tartare pour la lancer à la poursuite de Léto. Python était la fille de Gaïa. Un serpent gigantesque capable d’étouffer un éléphant entre ses anneaux monstrueux ou de cracher le feu de sa gueule béante.
Léto était cependant appelée celle qui est cachée pour une bonne raison. Ainsi Python de put retrouver la titanide, qui finit, avec l’aide discrète de Zeus, par trouver refuge sur une petite île ou ne vivaient que quelques pauvres pécheurs. Ceux-ci acceptèrent de la protéger contre la promesse qu’elle bénirait l’île lorsque son enfant serait né. Léto, par ses pouvoirs cacha l’île aux yeux du monde afin que nul ne puisse la trouver.

Python, quand elle comprit que malgré toute sa terrible puissance Léto demeurait introuvable, décida de faire de même et disparut dans la nature, échappant au contrôle d’Héra qui l’aurait renvoyée dans le tartare.

Le sixième jour du mois de Thargélion, Léto mit au monde une petite fille, Artémis, la lune. Mais  elle n’était pas au bout de ses peines. En effet le jour suivant, sept cygnes, firent sept fois le tour de l’île et Apollon, le soleil, était né. L’île, auparavant cachée par les pouvoirs de Léto devint visible et fut ensuite nommée Délos : la claire. Léto et ses enfants bénirent l’île sur laquelle un temple somptueux leur fut érigé. De plus, ils créent un lac, le lac sacré, dont l’eau était potable, qui assura la prospérité de l’île pendant de nombreux siècles.

Apollon malgré sa jeunesse désirait un temple qui lui soit dédié à lui seul, il quitta  donc sa mère et sa sœur pour trouver l’endroit parfait pour établir son temple. Sur un char tiré par les sept cygnes qui avaient annoncés sa naissance, il parcouru la Grèce à la recherche du lieu de son futur sanctuaire.

Ses visions le menèrent au pied du Mont Hélicon, la montagne tortueuse. Apollon encore jeune ignorait pour quelle raison tous ses rêves l’amenaient à cet endroit, mais confiant en ses capacités de divination il s’y rendit néanmoins. La montagne tortueuse était sous le joug d’une puissante  Nymphe Telphoussa dont la beauté n’avait d’égale que sa puissance.

Gardienne de la source du même nom, Telphoussa l’accueilli chez elle chaleureusement. Elle était si heureuse de recevoir la visite d’un dieu. Elle donna une grande réception en son honneur ou tous les habitants alentours, humains et créatures magiques furent conviés. Lors de la fête, la Nymphe conseilla à Apollon de s’installer sur le mont Parnasse, dont les versants échappaient rarement à la lumière du soleil.

Sur les conseils de sa nouvelle amie, le jeune Dieu Soleil se rendit donc le jour suivant sur le Mont Parnasse. Il put constater qu’elle n’avait pas menti et que l’endroit serait parfait pour établir son temple. Lorsqu’il descendit dans le petit village de Crisa, en contrebas, quelle ne fut pas sa surprise de ne trouver que misère et désolation. Les habitants méfiants s’enfermèrent dans leurs maisons apeurés dès qu’ils l’aperçurent.

Le Dieu des Arts se rendit au centre du village et s’arma de sa Lyre dorée pour entonner un chant. Attirés par sa voix mélodieuse et séduis par sa musique, les villageois sortirent peu à peu. Lorsqu’il eut terminé sa chanson, il s’enquit de la raison de leur frayeur et apprit qu’un immense dragon avait élu domicile dans une des gorges du Mont Parnasse. La créature, après avoir saccagé le village lors de son arrivée, avait réclamé qu’on lui offre un enfant tous les mois et qu’on lui donne tout l’or et autres biens précieux du hameau. Dans le cas contraire elle avait menacé de tout réduire en cendre, y compris les habitants.

Apollon déclara donc qu’il tuerait le dragon pour sauver le hameau et partit donc s’aventurer dans les gorges du Mont Parnasse à la recherche de la bête. S’enfonçant de plus en plus loin sans trouver de monstre il s’arrêta et fit appel à son pouvoir de divination pour trouver le dragon, sans succès. Son pouvoir était bloqué par un sortilège. Désormais inquiet et conscient d’être tombé dans un traquenard, le Dieu Soleil voulu rebrousser chemin mais, c’est là que le monstre jaillit de la roche pour le détruire. Apollon reconnut Python, la persécutrice de sa mère. Entrant alors dans une ire folle, il émit une lumière si puissante qu’elle aveugla le serpent géant. Apollon fit apparaitre son arc d’argent et d’une flèche, transperça  la fille de Gaïa. Alors que le monstre gisait à ses pieds il lui arracha le nom de celui qui osait entraver ses pouvoirs divinatoires.

« Que ton corps desséché pourrisse sur ce sol fertile » dit-il finalement à l’attention du reptile agonisant. Lorsqu’Apollon retourna au village avec la tête du monstre  pour montrer sa victoire, il fut célébré comme jamais et tous acclamèrent le Brillant, leur sauveur.

Toutefois, la colère d’Apollon n’était pas encore calmée. Bouillant de rage il s’en retourna chez Telphousa, qui lui avait tendu ce piège et avait affaiblit ses visions en l’abreuvant de filtres et de potions lors de la fête qu’elle avait donnée en son honneur. La nymphe peu désireuse de voir son pouvoir sur la région menacé par un dieu, avait tenté de le supprimer en le livrant à Python.

Lorsqu’il arriva chez elle, celle-ci se tenait prête et tenta de le noyer dans les eaux de la rivière dont elle était gardienne. Si apollon était puissant, il était aussi très jeune, alors que Telphousa était une nymphe vieille de plusieurs siècles. Le combat dura longtemps. Les flèches d’Apollon traversaient la nymphe sans la blesser et les sorts de cette dernières étaient incapables de neutraliser le Dieu. Cependant, cela ne fit qu’attiser la rage d’Apollon qui invoqua un rayon de soleil si puissant qu’il réduit en cendre toutes les plantes des alentours et assécha totalement la source de la nymphe. Celle-ci perdit ainsi tous ces pouvoirs et n’eut d’autre choix que de se rendre. Apollon lui laissa la vie sauve mais refusa de lui rendre ses pouvoirs. Défaite la nymphe sans magie s’enfuit et on entendit plus jamais parler d’elle.

Vainqueur, Apollon s’en retourna à Parnasse où les villageois avaient commencé à reconstruire leur village. Il rendit leurs possessions aux villageois et leur demanda de lui ériger un temple immense. Les villageois, peu nombreux et affaiblis par les méfaits de Python acceptèrent mais s’inquiétèrent de ne pas être capable de satisfaire le Dieu Soleil. Les rumeurs allaient vites et certains avaient déjà entendus parler de ce qui était arrivé à la nymphe Telphousa. Certains craignaient de n’avoir échappé à Python que pour être ensuite soumis aux caprices d’Apollon. Toutefois ce dernier les rassura. Il s’autoproclama protecteur du village et leur promit qu’ils recevraient toute l’aide nécessaire. Il leur demanda de commencer à construire son temple pendant qu’il allait chercher cette aide. Il se rendit sur le Mont parnasse pour s’isoler et utilisa son don de divination pour trouver l’aide promise.

Il vit, perdu en mer, un navire crétois voguant à la dérive, ses hommes ayants perdu tout espoir de retrouver leur route. Apollon, partit à leur recherche, et sous la forme d’un dauphin les guida jusqu’à Crisa. L’équipage, accepta de servir Apollon qui les avait sauvés d’une errance qui n’aurait pris fin que par leur mort.
Le village fut rebaptisé « Delphes », en hommage à Apollon Dauphin, qui avait sauvé l’équipage. Protégé par Apollon, il devint prospère et le hameau en quelques années, se transforma en une importante cité.

Un peu au-dessus de la ville, près de la gorge ou il avait tué Python, Apollon établit un sanctuaire sacré. Dans ce sanctuaire, il parlerait aux hommes par le biais d’une prêtresse dotée du don de l’Oracle. C’est ainsi, décida-t-il, que les desseins des dieux seraient communiqués aux hommes, par la Pythie. Celle-ci devait être une jeune fille douée de magie mais ayant grandi dans la simplicité. Honnête et raisonnable, telles devaient être les qualités de la Pythie. Elle prit comme symbole le serpent, en référence à Python, vaincue par le dieu. De nombreuses prêtresses officièrent ainsi, dotée du don de divination par Apollon lui-même. Toute attaque à l’encontre de le Pythie était vue par Apollon comme une attaque contre sa propre personne.

Ainsi, c’est depuis Delphes que se propagea le culte d’Apollon, Dieu du Soleil, de l’Art et de la Divination. Il fut surnommé, Loxias, L’Oblique, du fait de l’ambiguïté des messages prophétiques délivrés par les diverses Pythie. Symbole de clarté, d’ordre et de raison, « le plus grec de tous les Dieux », devint un des dieux les plus populaires de la Grèce antique.







PERSONNALITE

Le Dieu Soleil, se veut un modèle d’intelligence et d’harmonie. Raison clarté et ordre, voilà les mots qui le qualifient. Il se targue d’être la base du modèle de perfection grec. Réfléchi et posé, c’est un interlocuteur agréable, toujours ouvert et prêt à discuter. Il se montre tout à fait charmant et peut même se montrer très drôle. Cultivé en tous les domaines, il est très sociable et à l’aise en public.

Il aime les mortels et se mêlent régulièrement à eux. En contact régulier avec les Pythies, il est souvent ami avec ces dernières. Prévisible pour le Dieu Artiste, il se rend souvent au théâtre, aime la peinture et la poésie. Parfois, on a presque l’impression qu’il pourrait vire comme un humain normal.

Mais Apollon est en réalité loin d’être aussi calme et raisonnable qu’il en a l’air. Il y a une autre facette de sa personnalité, plus prompt aux excès qui n’est jamais loin derrière la couche de perfection lumineuse qui vous éclate au visage lorsque vous voyez le dieu Oracle.

Vous l’avez compris, son plus gros défaut est son orgueil. Il se tient en très haute estime, ce qui le conduit souvent à sous-estimer les personnes de son entourage. Vaniteux avec une certaine tendance à l’égoïsme il pense à lui avant tout. S’il protège férocement les Pythies ou certain de ses fidèles c’est plus car il se sent insulté que par réel soucis de leur bien-être.  

Colérique, Apollon peut se montrer extrêmement violent. Là où l’arc d’Artémis est fait pour la chasse, le sien est fait pour la guerre et il n’hésite pas à s’en servir. Rares sont ceux qui lui échappent lorsqu’ils sont à l’origine de sa colère. Le Dieu solaire, si populaire est également très craint pour ses humeurs parfois changeantes. Les ennemis de sa mère sont devenus bien plus rares au fil du temps. Les rumeurs racontent que seul son respect envers l’autorité de Zeus l’a retenu de s’en prendre ouvertement à Héra qui avait persécuté sa mère.

Malgré ce côté belliqueux et vindicatif qui vient grandement nuancer son calme apparent, Apollon est un dieu fidèle et loyal, assez droit dans ses principes. Il respecte l’autorité de Zeus, et suit ses commandements. Il ne s’en prend pas aux plus faibles que lui... tant qu’ils ne l’insultent pas. Il est également très attaché à sa mère, et sa sœur et n’hésitera jamais à leurs apporter son soutien en toutes circonstances. Cette union familiale est assez rare chez les dieux olympiens pour être soulignée.

Enfin, en amour il très malheureux, malgré son succès... autant auprès des femmes que des hommes. Ses relations se soldent inévitablement par des échecs. Ainsi le dieu est plutôt libertin et évite autant qu’il peut de s’attacher... bien souvent sans succès.





PHYSIQUE


De même que pour sa personnalité, son physique répond à tous les critères de perfections grecs. Il est bien sur capable de se métamorphoser et d’adopter n’importe qu’elle forme toutefois il est assez rare de le voir changer d’apparence, si ce n’est pour adopter la forme de l’un de ses attributs le cygne, oiseau chanteur, le serpent et le rat, symboles du don de prophétie, ou le dauphin, emblème de Delphes.

Lorsqu’il est sous forme humaine, il a toujours l’apparence d’un beau jeune homme, ce qui lui vaut d’être considéré comme le dieu de la beauté masculine. Grand, avec un corps svelte et athlétique, son corps semble musclé par une pratique régulière du sport, comme il se doit selon les standards grecs. Sa peau est claire, sans atteindre une pâleur excessive.

Sa longue chevelure blonde est si claire qu’elle tire parfois sur le blanc. Son visage à des traits fins, avec des lèvres légèrement roses et un nez droit. Ses grands yeux, dont la couleur oscille entre le vert le bleu et le gris pâle, ont séduit plus d’une personne. Il porte souvent une couronne faite de branches d’olivier, aux feuilles cuivrées offertes par sa mère lors de sa victoire sur Python.

Il porte souvent des étoffes amples qui ne cachent pas grand-chose de son corps et laissent peu de place à l’imagination. Vaniteux, il ne se lasse pas de l’admiration que provoque régulièrement son apparence avantageuse dont il est si fier. Il n’est pas rare de le voir de présenter avec une paire d’ailes dans le dos, tel un cygne majestueux.






III- Hep, vous là bas, avec le clavier ! Papiers.




Petit nom: non (ahahah que je suis drôle)
Pourquoi avez vous choisi ce personnage ? C'est le dieu de la lumière et de la beauté... tout est dit !
Comment avez vous découvert le forum ? Par un partenariat.
Avez-vous lu le règlement ?Des règlements ? Qui a besoin de règlements ?  Ils existent pour les faibles et pour les couards !
Un commentaire sur le forum ? Il a l'air cool ! De base j'adore la mythologie donc on était bien parti, mais je trouve ça intéressant de se placer avant la guerre de Troie, ça ouvre pas mal de portes.
Spoiler:
 

Fiche codée par Umi sur Epicode.
 


Dernière édition par Apollon le Mar 8 Mar 2016 - 20:19, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Localisation : Vagabonde
Occupation : Terreur de villages
Humeur : Sulfureuse ♪
Date d'inscription : 18/02/2016
Messages : 44

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Jeu 3 Mar 2016 - 20:30

Bienvenue, et bon courage pour ta fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t579-staella-gorgone
Adminnocente
Adminnocente
avatar
Localisation : Voyage initiatique prévu mardi à 15h
Occupation : Faire des crises de nerfs et chercher des réponses, alternativement.
Humeur : En pleine crise de nerfs ou en train de chercher des réponses, alternativement.
Date d'inscription : 06/04/2015
Messages : 107

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Jeu 3 Mar 2016 - 20:59

Bienvenue ! :D
(C'est un bienvenue administratif officiel, je suis là incognito.)

N'hésite pas à solliciter le staff si besoin ♪

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t721-macaria-tourments-morts-to
avatar
Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 10

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Jeu 3 Mar 2016 - 21:13

Merci beaucoup à vous deux ! Je me hâte de terminer ma fiche pour pouvoir vous rencontrer en RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 10

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Mar 8 Mar 2016 - 20:21

Double post pour prévenir que ma fiche est terminée \O/ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admintransigeant
Admintransigeant
avatar
Localisation : Vous n'aimeriez pas visiter.
Occupation : Très, très occupé.
Humeur : A manger des petits mortels.
Date d'inscription : 21/05/2013
Messages : 1473
Crédits graphiques : Karla Ortiz

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Mer 9 Mar 2016 - 16:25

(Le staff est en chemin, on est simplement un peu occupés, merci de ta patience :D)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t706-pleased-to-meet-you-hope-y
Adminventeur
Adminventeur
avatar
Localisation : Athènes
Occupation : Inventer des choses
Date d'inscription : 25/02/2013
Messages : 450

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Mer 9 Mar 2016 - 19:22

*un membre du staff a trouvé le temps de lire ta fiche*

Waaaa, que c'est bien écrit ! Comment ne pas te valider avec une si belle fiche ? J'adore la manière dont tu as abordé la personnalitè d'Apollon, ça risque de donner des Rps très drôles. Antigone notre comptable viendra te décerner tes premiers oboles dès que possible, ce qui ne t'empêche absolument pas de commencer tes premiers RPs.

J'espère que tu te plairas parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t480-icare-n-a-toujours-pas-cra
avatar
Date d'inscription : 03/03/2016
Messages : 10

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Jeu 10 Mar 2016 - 16:00

Merciiiii =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administraumatisée
Administraumatisée
avatar
Localisation : Six pieds sous terre
Occupation : Faire la gueule, compter ses doigts, gratter la terre, recommencer
Humeur : D:
Date d'inscription : 26/12/2013
Messages : 412
Crédits graphiques : Avatar : Her Shoulders, painting by John Larriva

MessageSujet: Re: Le plus grec de tous les Dieux Dim 27 Mar 2016 - 19:28

Ayééé me voici !
Bien après la bataille, d'accord. J'suis désolée. J'ai un alibi, j'étais au cinéma.

Hop là, voici 5 oboles puisque tu as déclenché l'enthousiasme chez notre Icare national ! ♫

Personnage très intéressant ! Bienvenue parmi nouuuus !

_________________

Cliquez et puis aussi .

Credits to Hadès pour le deuxième♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t703-antigone-l-update

Le plus grec de tous les Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le plus grec de tous les Dieux
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Course Poursuite ! [PV Haley et son cavalier ;)]
» Partenariats & Recueil de Sites et Forums
» Ils ne sont pas tous des dieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Administration :: Fiches de présentation :: Fiches validées-