N'oubliez pas de consulter le dernier post admin de Songe ! :D Au programme : des zombies coursent des jeunes filles sans défense. Euh, je veux dire, VOUS coursez des jeunes filles sans défense.

Partagez| .

Uranie, la muse aux yeux qui brillent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Localisation : Se ballade d'une ville à l'autre
Occupation : Regarde le ciel
Date d'inscription : 25/07/2015
Messages : 22

MessageSujet: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Sam 25 Juil 2015 - 23:51


  Uranie
 

I- Carte d'identité
 


Nom: Uranie
Surnom: "La Céleste" ou "La Fille aux yeux qui brillent"
Race: Je suis l'une des filles de Zeus, dieu suprême et de Mnémosyne, titanide. Je ne sais pas ce que cette union fait de moi.
Âge: Je ne compte pas vraiment mes printemps. J'ai l'apparence d'une jeune fille d'une vingtaine d'années.  
Attributs: Je suis l'une des 9 Muses, celle de l'Astrologie et de l'Astronomie, la Muse des étoiles.
Symboles: Je me ballade souvent avec un compas et un globe. Si vous me cherchez, suivez les étoiles.
Pouvoirs: Je n'ai pas vraiment de pouvoirs, sauf peut-être celui d'inspirer les artistes.
Dieux et déesses vénérés: Sans les vénérer particulièrement, j'ai beaucoup d'admiration pour les dieux olympiens, et particulièrement pour mon père.
Habitat/adresse: J'ai décidé de vivre parmi les Hommes. Je vais de ville en ville et je me plais à dormir à la belle étoile, le plus souvent.  
Particularités: /






II- Vous, votre vie, votre oeuvre.


HISTOIRE

En bonne fille issue de l'Olympe, j'ai une histoire chargée, lourde à porter. Comme vous le savez, je suis née de l'union de Zeus et Mnémosyne qui dura neuf nuits. J'ai 8 sœurs (et d'innombrables demi-frères et sœurs, je sais bien que papa n'est pas le plus fidèle des hommes).
J'ai passé mon enfance sur l'Olympe, avec mes sœurs.  C'était bien, je n'étais pas malheureuse, au contraire ! Qui le serait ? J'avais tout ce que je voulais, j'apprenais des dieux qui y vivaient et je m'y forgeais une personnalité à l'image du lieu dans lequel je vivais : je me trouvais grande, importante, inestimable même ! J'inspirais les Hommes, comme mes sœurs. C'était grisant. Père aimait nous montrer ça. Il nous faisait voir les prières qui nous étaient destinées, à Sparte par exemples ; Les sacrifices que le roi nous offrait avant une bataille ; de quelle façon on buvait à notre santé lors de grands banquets. Nous étions omniprésente dans la vie des Hommes. Plus je voyais ça, plus ça me plaisait. Je gagnais en vanité, sans m'en apercevoir. Mon orgueil ne faisait que croître et je ne voyais rien. Titiller l'esprit des Hommes était devenu amusant. D'autant plus que la plupart d'entre eux étaient charmants. J'avais ça en commun avec mon père : je n'étais pas insensible au charme des mortels. Il ne faut pas m'en vouloir, je n'étais qu'à l'aube de ma vie de femme et je grandissais avec l'impression de pouvoir tout conquérir.

Impression affermie par l'Art de la guerre que nous apprenions à maîtriser. Imaginez, neufs jeunes femmes inspirant tous les Hommes par leur beauté et leur savoir-faire, ça attire forcément des foudres. Je parle ici des sirènes. Jalouses de l'attrait que nous avions sur leurs proies, elles souhaitaient rivaliser avec nous, voir nous éliminer tout simplement. Une bataille s’ensuivit. Une bataille peu importante, les dieux n'y voyaient que des chamailleries d'adolescentes et c'est bien de cela qu'il s'agissait, en vérité. Néanmoins, j'ai cette fierté de dire que nous leur avons cloué le bec, à ces femmes-moineaux ! Nous avons montré notre puissance et elles en ont perdu des plumes.

Mais même si nous avons gagné, je dois avouer que cette violence m'a marquée profondément. Cette fois, c'est la honte qui m'envahit quand je dois avouer que nous en avons tué plus d'une, de ces sirènes. Je ne sais même plus si c'était vraiment nécessaire. Je sais simplement que nous étions dopée par notre puissance et que nous voulions absolument prouver que nous méritions le monopole de l'admiration des Hommes. Enfin...C'était mon cas, j'ignore s'il en était de même pour mes sœurs.
Après cet épisode marquant de ma vie, je me fis la promesse d'arrêter toute violence. Je suis retombée sur terre, dans tous les sens du terme. En effet, ça m'a fait réfléchir. Je me suis dit que nous inspirions l'Art et que nous pouvions lui donner ses lettres de noblesse que sans violence. Je voulais arrêter ça et m'apercevais soudain que cette vie sur l'Olympe ne m'apportait rien de bon, malgré les apparences. Comment réussir à garder un certain pouvoir sur les Hommes sans les connaître vraiment ? Voilà la question que je me suis posée. Alors j'ai décidé de partir vivre avec eux. Je voulais absolument de la simplicité, j'en avais besoin à vrai dire. Je me suis débarrassée de mes attributs divins et je suis partie. J'ai essayé de le faire discrètement et je crois que j'ai réussi. Je n'ai pas dit au revoir, ni prévenu où j'allais (je n'en savais rien moi-même).

C'est alors que je suis arrivée à Delphes. J'y suis restée quelques années afin de m'habituer au mode de vie humain, puis je suis partie de nouveau. Depuis, je me promène de cité en cité, dans le plus grand anonymat, me faisant simplement appeler « Anie ».
En vivant parmi les Hommes, j'ai pu voir combien les étoiles étaient belles vues d'en bas. .



PERSONNALITE

Aujourd'hui, je ne suis plus la même qu'avant. Mes sœurs ne me reconnaîtraient pas. J'ai laissé sur l'Olympe ma vanité pour gagner de la simplicité. Je crois que c'est vraiment ce qui pourrait me caractériser maintenant : je suis simple. Je dors là où la Fortune me porte, et tant mieux si j'ai le ciel étoilé pour couverture. Je mange ce que je peux, ou trouve sur ma route.

Je ne cherche pas le conflit. Maintenant, j'ai horreur de ça. Ça me rappelle trop les sirènes. J'en fais d'ailleurs encore des cauchemars. Non, maintenant, j'essaie plutôt de me faire discrète. J'essaie de régler des disputes si j'assiste à quelques-unes, mais en toute modestie à présent, et à l'aide des mots.

Je m'avère également observatrice. J'aime regarder les gens parmi lesquels je vis maintenant. Si je suis assise seule à une taverne, je regarde autour de moi, j'écoute les conversations, j'observe les façons de se vêtir. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, c'est très enrichissant !
Je m'attache aussi aux artistes quand j'en côtoie, chose peu étonnante pour une muse. Dès que j'aperçois quelqu'un en train de créer, de chanter ou de réciter quelques vers de sa propre composition, je ne peux m'empêcher d'aller à sa rencontre et d'engager la conversation.

Et si je vis parmi les mortels, c'est que je les aime, tout simplement. Je trouve qu'ils se débrouillent à merveille, ils créent des choses fabuleuses et ils me passionnent. Ils sont travailleurs et leurs villes sont splendides. Il m'arrive donc de me rapprocher parfois un peu trop d'un Homme, au point de partager un moment de ma vie avec lui. Mais ça ne dure jamais longtemps. Je n'aime pas rester au même endroit, alors je pars encore, découvrir une nouvelle cité.

Jamais je ne me suis dévoilée et jamais je n'ai encore reparlé à l'une de mes sœurs ou à l'un de mes parents. Peut-être cela arrivera-t-il un jour, et ce ne serait pas pour me déplaire. Je ne suis pas sans cœur, elles me manquent bien sûr. Mais il faudra alors que ce soit sur Terre car rien ne pourra m'en détacher.  



PHYSIQUE

Quand je vois les mortelles avec lesquelles je vis sur Terre, je me dis une nouvelle fois que je n'ai rien d'exceptionnel. Sans mes atouts divins, je suis une vraie passe-partout ! Ce qui m'arrange pour tout dire, je n'attire pas l'attention ainsi.

Je suis de taille moyenne, avec une morphologie qu'on pourrait qualifier de normale. J'ai une peau très blanche qui s'accorde bien avec mes yeux bleu-gris. Mes cheveux sont très longs, ondulés et bruns. J'aime les entortiller encore et encore, m'en faire des nattes, les nouer... J'essaie d'être aussi coquette que la plupart des autres femmes. J'ai remarqué que faire tomber discrètement une ou deux mèches de cheveux sur les côtés de mon visage m'allait assez bien, alors je le fais assez souvent. J'ai une beauté douce, discrète. Une beauté que je dois uniquement à mon sang olympien.

En revanche, je me maquille peu. Je n'ai pas encore complètement assimilé l'Art de ce genre de peinture. J'apprécie simplement de mettre un peu de rouge sur les doigts pour m'en colorer les lèvres, rien de plus. Ça reste très discret et assez joli, je trouve.

Côté vestimentaire, j'essaie de suivre la mode. Je m'enlace de grands drapés que je serre au niveau de ma taille, pour mettre en valeur mes formes à la fois onctueuses et discrètes. Je ne suis pas très fantaisiste dans ma façon de m'apprêter. Une nouvelle fois, j'essaie d'être discrète.




III- Hep, vous là bas, avec le clavier ! Papiers.


(Bienvenue ♫ ! Tout est facultatif, bien sûr.)
Petit nom: Meg
Pourquoi avez vous choisi ce personnage ? J'ai toujours aimé les muses. Je les trouve intéressantes et captivantes. Pour moi, c'était sûr, j'allais en jouer une ! Restait à savoir laquelle...Et là, si vous saviez comment j'ai hésité ! Haha ! Surtout avec Clio, la muse de l'Histoire. Mais au final, je me suis dit que ça pourrait être vraiment intéressant et donner lieu à des rps sympas avec la muse des étoiles Smile
Comment avez vous découvert le forum ? Désolée, aucun membre ne m'a invitée ! C'est grâce à un topsite que je suis là. Je suis habituée aux forum rpg et comme je ne suis jamais rassasiée, il m'en fallait un de plus ! Et je regrette de ne pas être tombée sur celui-là avant ! Il est beauuuuu !
Avez-vous lu le règlement ? Oui mais je trouve que ça manquait un peu de créativité, fichtre.
Un commentaire sur le forum ? Je le redis : Il est beauuuuu ! J'ai hâte d'avoir mon personnage construit et terminé !


Fiche codée par Umi sur Epicode.
 


Dernière édition par Uranie le Dim 26 Juil 2015 - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t548-uranie-la-muse-aux-yeux-qu
Adminventeur
Adminventeur
avatar
Localisation : Athènes
Occupation : Inventer des choses
Date d'inscription : 25/02/2013
Messages : 450

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Dim 26 Juil 2015 - 9:17

Waaaaa ! Une muse !!! Laisse-moi t'embrasser <3 Et je te suis tellement reconnaissante de ne pas avoir choisi Clio (puisque j'aimerais moi même la jouer x)) (je sais, c'est égoïste) (MOUHAHA)

Bienvenue en tout et merci pour les compliments, ça nous fait vraiment plaisir :D Bonne chance pour le reste de ta fiche en tout cas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t480-icare-n-a-toujours-pas-cra
Modérateur
avatar
Localisation : Gambade par la campagne, ou dans son sanctuaire privé
Occupation : Répandre l'amour sous outes ses formes
Date d'inscription : 20/04/2015
Messages : 122

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Dim 26 Juil 2015 - 20:57

Bienvenue !
Je suis ravi de voir une muse, et en particulièrement celle ci ! (bon choix : tellement plus originale que Clio). Et ton avatar est juste charmant (tu me donnera le nom du peintre !)
Bref, j'ai hâte de voir la suite !

*est amoureux*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t515-eros-fiche-terminee
avatar
Localisation : Se ballade d'une ville à l'autre
Occupation : Regarde le ciel
Date d'inscription : 25/07/2015
Messages : 22

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Dim 26 Juil 2015 - 23:11

Merciiii pour cet accueil et pour les compliments ! ça me fait très plaisir ! :D
Cet avatar traînait dans mes dossiers depuis un moment, je ne sais plus du tout où je l'ai trouvé Embarassed  Mais j'attendais avec impatience l'occasion de l'utiliser ! Et voilàààà !

Et je ne suis pas d'accord pour Clio ! Elle peut être jouée de façon très originale, voyons !
Je t'en prie Icare haha !

Donc voilà : FICHE FINIE ! Hourra !
J'ai pris un peu (beaucoup) de liberté avec l'histoire du personnage. J'espère que ça va passer quand même et que ça vous ira. Je crois les doigts peur
(j'espère aussi qu'elle est pas trop courte !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t548-uranie-la-muse-aux-yeux-qu
avatar
Localisation : Dans mon pantalon.
Date d'inscription : 10/07/2015
Messages : 44

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Dim 26 Juil 2015 - 23:30

Bienvenue au goulag :D .

J'aime beaucoup la dimension éthéré de ton personnage. C'est pertinent étant donné sa condition de muse de l'astrologie, très finement joué de ta part.
Sur ce...Joyeuses futures aventures sur le forum. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t539-arthemon-ou-l-appel-de-l-e
Admintransigeant
Admintransigeant
avatar
Localisation : Vous n'aimeriez pas visiter.
Occupation : Très, très occupé.
Humeur : A manger des petits mortels.
Date d'inscription : 21/05/2013
Messages : 1470
Crédits graphiques : Karla Ortiz

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Dim 26 Juil 2015 - 23:51

Oh mais c'est notre première muse ! *-* Bienvenue !

Et donc, je te valide cérémoniellement et officiellement. Je trouve que c'est une jolie interprétation du personnage, très cohérente, bien écrite, et calibrée adroitement pour pouvoir se promener. (C'est important pour un personnage, d'avoir de bons prétextes pour se promener.)

Tu peux donc arpenter dès à présent la partie RP du forum ; Antigone devrait poster après moi pour t'attribuer les oboles dues ~

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t706-pleased-to-meet-you-hope-y
Modérateur
avatar
Localisation : Gambade par la campagne, ou dans son sanctuaire privé
Occupation : Répandre l'amour sous outes ses formes
Date d'inscription : 20/04/2015
Messages : 122

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Lun 27 Juil 2015 - 0:08

Je tenais à dire que j'adore. Genre vraiment beaucoup. Ton personnage a presque l'air réel, et a tout dans ses inclinations (sa façon d’aimer les choses, d'être une belle âme) pour plaire à Éros.

J'EXIGE donc un rp avec Anie.
Et vais faire éditer un décret divin en ce sens.
Prem's.

(plus sérieusement, y a pas d'obligation bien sur, mais je suis vraiment très très très très très intéressé, et t'invite à ce qu'on en discute par MP ^^)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t515-eros-fiche-terminee
Administraumatisée
Administraumatisée
avatar
Localisation : Six pieds sous terre
Occupation : Faire la gueule, compter ses doigts, gratter la terre, recommencer
Humeur : D:
Date d'inscription : 26/12/2013
Messages : 412
Crédits graphiques : Avatar : Her Shoulders, painting by John Larriva

MessageSujet: Re: Uranie, la muse aux yeux qui brillent Lun 27 Juil 2015 - 0:10

Antigone est passée et a sévi. Tu as reçu tes 5 oboles jeune padawan \o/

Je te remercie de nous avoir rejoints et t'accueille à bras ouverts parmi nous, parce que tu m'as l'air d'avoir des tendances extrêmement cools. Il faudra envisager une rencontre parce que je t'assure que voilà. Hein. D'abord.

cheers

_________________

Cliquez et puis aussi .

Credits to Hadès pour le deuxième♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t703-antigone-l-update

Uranie, la muse aux yeux qui brillent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les étoiles brillent, mais pas autant que mes yeux quand je te vois.
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Administration :: Fiches de présentation :: Fiches validées-