Partagez| .

Des destins opposés [PV Antigone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : forêt du Pélion
Humeur : Curieuse ...
Date d'inscription : 18/05/2012
Messages : 693
Double compte : Icare & Morphée

MessageSujet: Des destins opposés [PV Antigone] Mer 1 Jan 2014 - 13:23

Mes aventures m'avaient menées à Thèbes, ville que j'affectionnait beaucoup. Les forêts aux abords de la ville étaient luxuriantes et remplies de vie. On pouvait y trouver beaucoup de gibier que l'on ne trouvait que rarement à Athènes, ou du moins loin dans la montagne. Alors qu'ici, il suffisait d'attendre quelques minutes pour voir accourir plusieurs proies potentielles. 

Je ne l'étais pas éloignée de la ville, de peur de ne pas retrouver mon chemin dans cette région que je ne connaissais pas. Au bout d'une dizaine de minutes de marche, je trouvai un endroit parfait pour tendre une embuscade. Je m'assis dans les fourrés et bandai mon arc. Maintenant, il suffisait de patienter. Au bout de quelques minutes, un oiseau de proie vint de poser sur un arbre proche de l'endroit où j'étais cachée. Il était vraiment superbe dans le rôle de roi des airs. Il tenait fermement entre ses serres un petit rongeur qu'il s'empressait de dépecer. Discrètement, je levai mon arc et tirai sur le corde. Un oiseau de cette taille aurait du être facile à toucher s'il ne bougeait sans cesse sur l'épaisse branche qui lui servait de perchoir. Après quelques secondes de concentration, je me décidai à tirai. La flèche fila à travers les feuillages mais ricocha sur une petite branche, la déviant de son axe. Je retint ma respiration, espérant que la flèche atteindrait malgré tout sa cible. Mais l'espérance ne suffit pas à changer la flèche de son axe et elle passa à quelques centimètre de la tête du volatile, qui s'empressa de rejoindre un endroit plus sûr à grands coups d'ailes. Je pestai et regardai le magnifique oiseau s'éloigner, tandis que ma flèche filait toujours à travers bois. Je m'empressai de sortir de ma cachette et de suivre celle-ci pour pouvoir la récupérer. Après quelques secondes de courses à la chercher désespérément dans les talus, je tombai sur un mur de plusieurs mètres de hauteur. Il était en pierre et était envahi pas le lichen. Pas la peine d'avoir vu la flèche s'envoler au dessus de l'enceinte pour savoir qu'elle se trouvait juste de l'autre coté. Je me retournai en soupirant. 

"Tant pis, ça fera une flèche en moins"

Mais la curiosité et l’angoisse me poussèrent à revenir sur mes pas. Et s'il y avait eu un attroupement de gens juste derrière le mur et que j'avais touché quelqu'un ? Si j'avais tué un innocent par accident ? Ou pire, si je n'avais pas le droit de chasser ici ? La garde de la ville  pourraient me rechercher et me mettre en prison. Ou bien pire ... La peur me tenaillais le ventre et je décidai d'escalader le mur. Je rangeai mon arc dans mon dos et cherchai un arbre assez haut et prêt pour pouvoir y grimper. Facile à trouver, après quelques instants, j'étais déjà en train d'y monter et de me préparer à grimper sur le sommet du mur. Une fois fait, j'observai en bas et remarquai qu'il s'agissait de splendides jardins dans lequel se trouvaient plusieurs allées entourées de splendides fontaines. 
Je ne savais pas ce qui était le pire. Violer la propriété d'un riche citoyen d'une ville qui n'était pas la mienne ; Où bien laisser une flèche en plein milieu du jardin, laissant ainsi un signe de ma présence dans ces bois. Je pris min courage à deux mains et descendis doucement le mur en m'accrochant aux pierres qui dépassaient. Une fois en bas, je jetai un bref coup d'oeil aux alentours pour m'assurer qu'il n'y avait personne puis l'aventurai en direction de ma flèche, plantée dans l'herbe non loin de là. Une fois à sa hauteur, je le repris mais n'eus pas le temps de la replacer dans mon carquois. Un frisson me parcourut et je m'arrêtai net. On m'observais, je le sentais, et je n'avais pas d'issue pour sortir de cet endroit.

_________________

Merci Agénor:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t477-atalante-version-ii
Administraumatisée
Administraumatisée
avatar
Localisation : Six pieds sous terre
Occupation : Faire la gueule, compter ses doigts, gratter la terre, recommencer
Humeur : D:
Date d'inscription : 26/12/2013
Messages : 414
Crédits graphiques : Avatar : Her Shoulders, painting by John Larriva
Double compte : Persy

MessageSujet: Re: Des destins opposés [PV Antigone] Ven 3 Jan 2014 - 23:40

Antigone exhala une fois, profondément. L’air était lourd, chaud, désagréable. Tout semblait comme écrasé sous une chape d’humidité fréquente à Thèbes. La jeune fille avait, dans ce genre de circonstances, la sensation que l’agitation humaine de la ville, un peu plus bas, avait dégagé trop de chaleur malsaine et que tout cela montait, montait jusqu’à son jardin, et envahissait l’atmosphère de toute la ville, et de la banlieue aussi. Elle n’aimait pas cela, du moins pas toujours ; ce jour-là, elle lui sembla insupportable. Elle avait envie d’inspirer un grand coup, de changer intégralement l’air qui circulait dans ses poumons, de s’épurer le cerveau.

Elle venait de se disputer avec sa sœur, Ismène. La raison en était somme toute banale : une dispute sur un simple petit désaccord qui s’envenime, comme deux sœurs peuvent en connaitre souvent, et puis elles avaient toutes deux lâché des mots malheureux, qu’elles ne pensaient pas bien sûr, mais qui avaient mises Antigone d’une humeur exécrable. Elle en avait assez d’être traité de façon aussi condescendante, comme une petite fille, à peine une enfançonne qu’on ne prenait pas au sérieux. Elle avait envie de se recroqueviller en boule dans un coin, de se faire toute petite, de prendre sa tête entre ses deux mains et de crier très fort, pour ne plus entendre que sa voix à elle, et que tous les autres bruits du monde soient annihilés.

A vrai dire, elle n’avait pas grand-chose à faire de cette dispute ; mais cette dernière faisait remonter tant de rancœur, tant de souvenirs qu’elle n’avait jamais confiés à personne et qui parfois venaient encore la tourmenter pendant ses nuits de cauchemars, qu’elle se sentait soudain mal.

Elle était alors sortie dans le jardin. Elle aurait donné n’importe quoi pour pouvoir aller courir quelque part, longtemps, et pieds nus ; mais elle avait l’interdiction de sortir de l’enceinte du palais royal. Elle aurait voulu, peut-être, aller retrouver ses frères, leur confier ses peurs ; mais ils n’avaient que peu d’intérêt pour les affaires de leur encombrante petite sœur.

Elle marchait ; tentait d’inspirer jusqu’à ce que l’air atteigne les tréfonds de son corps, n’y parvenait pas. Elle marchait doucement dans le jardin, sans trop regarder où elle allait, sans trop faire attention au monde autour d’elle, sans qu’aucun de ses sens ne rate rien de ce qu’il se passait pourtant autour d’elle.

Alors, quand une flèche atterrit soudain devant elle, brusquement, comme surgie du néant, elle se figea. Son esprit s’éclaircit un peu, elle releva la tête, comme réveillée d’un rêve, et jeta un regard circulaire autour d’elle ; mais il n’y avait personne.

L’air était toujours aussi lourd, l’ambiance aussi ; un peu plus loin cependant quelque chose bruissa. Quelques feuilles avaient bougé dans un coin.

« Il y a quelqu’un ? »

Elle était certaine d’avoir perçu quelque chose, et quoi ou qui que ce fût, si cela pouvait la distraire un instant de ses pensées plutôt moroses, elle lui en était reconnaissante.

Antigone s’approcha alors un peu de la flèche et la ramassa doucement, en l’observant comme s’il s’agissait d’un objet d’art. Puis elle s’assit en tailleurs dans l’herbe et posa la flèche devant elle, toujours en la considérant d’un air légèrement impénétrable.

« Je me demande si cette flèche en elle-même est digne d’intérêt ; ne doit-elle être définie que par son utilité, ou bien sa condition même de flèche dans l’absolu est-elle intéressante ? Ou alors, elle est simplement, et cela est déjà suffisant pour que l’on s’arrête, qu’on l’observe, et qu’on se demande d’où elle vient et quelles mains l’ont fabriquée. »

Elle avait parlé à voix haute. A tout hasard, bien sûr.

_________________

Cliquez et puis aussi .

Credits to Hadès pour le deuxième♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t703-antigone-l-update
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : forêt du Pélion
Humeur : Curieuse ...
Date d'inscription : 18/05/2012
Messages : 693
Double compte : Icare & Morphée

MessageSujet: Re: Des destins opposés [PV Antigone] Dim 5 Jan 2014 - 19:05

Je regardais la flèche derrière laquelle se trouvait une jeune femme d'apparence noble à voir ses somptueux habits. Elle fixait inlassablement la flèche puis commença à parler. Je ne saisi pas tous les mots mais je ne crois pas qu'elle s'adressait à moi, ne m'ayant toujours pas vu. Je cherchai une issue mais il me fallait remonter le mur pour sortir de la propriété. Et ça, il n'en était pas question ! D'abord, il semblerait impossible de partir sans que la jeune fille ne me remarque. Ensuite, je me sentirais lâche de partir à cause d'une simple personne qui semblait inoffensive. Enfin, mes bras étaient encore douloureux à cause de l'escalade de l'arbre puis de la descente du mur. Bref, je n'avais pas tellement le choix. Je m'avançai doucement vers la jeune femme aux cheveux noirs. Timidement, je m'éclaircis la voix pour qu'elle remarque ma présence, tout en continuant de m'avancer vers elle. Je formais quelques phrases dans ma tête, cherchant la meilleure formule pour m'excuser de cette intrusion et surtout de la flèche qui aurait pu la blesser. Je m'arrêtai à deux mètres de la jeune fille, puis attendis quelques secondes, mon regard faisant l'aller-retour entre la flèche et le visage de l'inconnue. Je finis par me lancer.

"Bonjour. Je m'excuse d'avoir pénétré dans votre domaine mais j'ai égaré ma flèche lors d'une partie de chasse et elle a atterri ici. Je voulais juste la récupérer"

Je me mordis les lèvres, maudissant les dieux de ne pas m'avoir fait don d'un talent oratoire extraordinaire. Non pas que je me plaigne de mon agilité, mais savoir former des phrases mieux que celle que je venais de prononcer m'aurait été d'un grand secours en ce moment même. Attendant la réaction de l'inconnue, assise dans l'herbe juste devant ma flèche, je continuai à parler :

"J'espère que vous ne m'en voulez pas trop d'être entrée chez vous. Mais je ne suis pas d'ici et je ne connais guère la région et ses environs. En tout cas, je vous promet de ne plus venir vous déranger et de repartir à Athènes dès demain si vous le souhaiter"

Toujours pas de réaction. J'essayais tant bien que mal de prendre un air désolé tout en restant sympathique. Je ne voulais pas finir ma vie en prison pour avoir violer la propriété de je ne sais quel noble de la ville. Et puis, si elle me trouvais honnête, peut-être ne me livrera-t-elle pas aux autorités. Qui sait ? Je continuai mon discours :

"Je m'appelle Atalante et je suis chasseresse. J'étais de passage dans ma région et je ne connais pas du tout les mœurs d'ici"

"Tais-toi" pensais-je. Maintenant qu'elle connaissais mon prénom, c'était certain que je ne pouvais plus partir sans risquer de me faire pourchasser par des éventuels gardes. J'avais tellement peur qu'on m'enlève ma liberté à cause de cette erreur que j'en oubliais tout le reste. L'inconnue n'avait pourtant l'air pas bien méchante. Mais ne m'ayant pas encore parlé, je ne pouvais juger de ses intentions. Je décidai de me taire, la regardant d'un air suppliant, pour lui laisser le temps de répondre.

_________________

Merci Agénor:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t477-atalante-version-ii

Des destins opposés [PV Antigone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les opposés
» Deux caractères opposés [PV]
» Histoire des Destins
» Quand j'ai trouvé mon opposé...
» Quand deux destins se croisent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Archives :: Autour du RP :: Anciens RP :: RP inachevés-