N'oubliez pas de consulter le dernier post admin de Songe ! :D Au programme : des zombies coursent des jeunes filles sans défense. Euh, je veux dire, VOUS coursez des jeunes filles sans défense.

Partagez| .

Zeux se promène [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : PARTOUT.
Occupation : JE SURVEILLE.
Humeur : JE CONTROLE.
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 100

MessageSujet: Zeux se promène [libre] Mar 24 Avr 2012 - 22:49

    Zeus se promenait dans la forêt, métamorphosé un magnifique cerf blanc. Il était sans doute en quête d'une belle femme à séduire, ou à espionner, tapis sous sa couverture de cerf, derrière les branches. C'était le matin et la forêt était calme. On n'entendait que le chant des oiseaux. Zeus aimait se promener à cette heure de la journée. Il savait également que c'était l'heure à laquelle il avait le plus de chance de surprendre quelque nymphe faire sa baignade. Il marchait lentement, regardant autour de lui, tout en pensant à sa dernière conquête : la princesse Europe, une beauté qu'il avait conquis en se transformant en taureau. Une de ses plus belles performances, sans doute.
    Lorsque soudain, il entendit un bruit qui le tira brutalement de ses pensées de séducteur arrogant. D'un air nonchalant, le Dieu des Dieux métamorphosé en cerf se retourna, et il aperçut...

    [je laisse le soin à qui le souhaite de prendre la relève]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t770-gloire-et-honneur-au-commm
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Mer 25 Avr 2012 - 12:21

Comme chaque matins, Aida se réveilla entre les branches de son père qui veillait sur elle. Elle se redressa, puis descendit du grand chêne en glissant le long du large tronc. Après avoir mangé quelques baies sauvages, elle se dirigea vers le point d'eau le plus proche - c'est à dire une petite rivière qui passait par non loin de là. Lorsqu'elle fut arrivée, elle aperçut une biche et son faon en train de s'abreuver. La jeune fille s'approcha des deux animaux, qui ne bronchaient point, n'ayant aucunement peur de cette nouvelle présence. Aida flatta doucement l'encolure du faon, qui frotta sa tête contre ses jambes. Attendrie, la nymphette sourit, puis s'assit au bord de l'eau. Elle trempa ses pieds nus dans l'eau, et soupira de contentement à ce contact frais et agréable. Une petite brise souleva ses jolis cheveux bruns, qui volèrent autour de son visage pendant quelques secondes.

Comme si un son avait été transporté par ce léger courant d'air, la jeune nymphe entendit soudain de légers bruits de pas. Elle se releva, puis s'avança entre les fourrées, puis aperçut un magnifique cerf blanc qui lui tournait le dos. Époustouflée par cette apparition, Aida fit un pas en avant et... marcha sur une branche qui se brisa de façon très bruyante. Le cerf se tourna alors vers elle, puis la dévisagea des ses yeux transparents. Une aura se dégageait de lui, une aura très puissante quoi que étrangement malsaine. La peur s'éprit alors un peu de la jeune fille, qui se rappela d'une histoire que son père lui avait murmuré. C'était une jeune nymphe qui c'était laissée piégée par un dieu, métamorphosé en animal. Ce dernier, dès qu'il avait été assez proche d'elle s'était empressé de la violer, puis s'était enfui lâchement. Cette fois-ci sur la défense, Aida dévisagea le cerf qui lui faisait face. Elle savait que ce n'était pas un cerf normal, mais n'était pas sûre à cent pour cent que c'était un homme tentant de la charmer.

Une nouvelle fois, la nymphette se remercia d'avoir un cerveau aussi performant, sinon elle aurait pu avoir beaucoup d'ennuis. Pendant de longues secondes, les deux êtres se dévisagèrent encore, puis la jeune fille rebroussa chemin le plus rapidement possible. Elle n'en était pas sûre mais croyait avoir entendu l'étrange cerf la pourchasser. Tout en sachant que les cerf ne savaient pas monter aux arbres, elle prit de l'élan et bondit. Elle s’agrippa à la branche d'un arbre au dessus de sa tête, et suivant son élan se balança afin d’attraper une nouvelle branche encore plus au dessus. Après s'être accrochée à cette dernière, elle se hissa dessus, puis s'y assit. Le feuillage n'étant pas très épais, elle pouvait très bien voir le sol, mais ne trouva pas immédiatement le cerf blanc, pourtant, elle sentait sa présence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Mer 25 Avr 2012 - 22:32

Athéna avait soupirer. Voilà qu'elle avait chercher Zeus de partout, en vain. Alors qu'elle s'était trouvée dans la salle des douze trônes, elle avait apperçue Héra, la Déesse du Mariage. Elle s'était précipitée vers elle pour aller quérir son aide. Celle-ci lui avait répondu d'un ton détaché et nonchalent qu'elle n'en savait rien. La Déesse de la Sagesse en avait été légèrement agacée, mais n'avait rien dit pour exprimer son exaspération.

Bon, il ne restait qu'une seule solution. Zeus n'appréciait guère qu'on emploie cette méthode, mais elle s'en fichait. Voilà qu'il s'était abonné absent, alors qu'il avait des résponsabilités à tenir.

Athéna se téléporta dans une forêt. Aucun son n'indiquait une quelconque présence, mais les sens aiguisés de la Déesse lui apprirent la présence d'un Dieu. D'un Dieu très puissant. Elle marcha dans la direction que lui indiquait ses sens, et finit par entendre un bruit de pas précipités. Elle leva un sourcil en apperçevant une jeune Nymphe monter précipitement en haut d'un arbre. Un cerf blanc apparut également.

Athéna soupira. Voilà, tout s'expliquait. Elle s'approcha silencieusement.

-Te voilà donc, Zeus, fit-elle d'un ton sarcastique où se laissait entendre son agacement.
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : PARTOUT.
Occupation : JE SURVEILLE.
Humeur : JE CONTROLE.
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 100

MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Jeu 26 Avr 2012 - 13:03

    Une magnifique créature surgit alors de derrière les arbres : une splendide petite nymphe. Ravi de la proie qu'il avait trouvé, Zeus métamorphosé en cerf blanc lui lança un regard de braise et s'approcha de la jeune fille. Il la dévisagea, et elle en fit autant. Étrangement, la nymphe semblait méfiante. Zeus se demanda si elle se doutait qu'il ne s'agissait pas d'un cerf, mais d'un dieu métamorphosé. Sans doute avait-elle eu vent de certaines histoires qui l'impliquaient. Mais pourquoi faisait-elle cette tête la ? Elle aurait du être ravie et tomber sous le charme d'un si joli cerf blanc ! Lorsqu'elle partit en courant, Zeus se sentit vexé.

    Mais le Dieu des Dieux n'était pas du genre à abandonner aussi facilement. Au moment ou la nymphe partit en courant, il la suivit à vive allure, bien décidé à en faire sa prochaine conquête. Il courrait derrière la nymphe, et soudain il la vit monter en haut d'un arbre. Le cerf resta d'abord à distance, et réfléchit à la stratégie qu'il allait adopter, afin que la nymphe se sente rassurée en sa présence, et qu'elle descende de cet arbre.

    Tandis qu'il réfléchissait, un bruit qu'il connaissait bien se fit entendre : celui de la magie divine Un Dieu, ou plutôt une Déesse, venait de se téléporter dans les parages. Le cerf blanc se retourna et aperçut la déesse Athéna, sa fille. Gêné, il essaya de se faire passer pour un simple cerf et se mit à brouter quelques touffes d'herbe, mais à son grand désespoir, tout le monde semblait le reconnaître. La prochaine fois, il prendrait un animal mois significatif pour se métamorphoser : un scarabée ? Oh, et puis zut ! Comment ces deux femmes avaient-elles fait pour le démasquer ! Lorsque sa fille lui adressa la parole, Zeus reprit son apparence divine.

    Athéna, murmura t-il, ça pour une surprise ! Par quelle coïncidence bizarre te trouve tu également dans cette forêt ?

    Puis voyant qu'Athéna avait également distingué la jeune nymphe, il la désigna de son doigt et ajouta :

    Oh, mais je peux m'expliquer. Je voulais faire un cadeau à cette nymphe mais j'avais peur de l'intimider sous mon apparence réelle... Mais bon, maintenant que je suis démasqué...

    Zeus regarda de nouveau la nymphe, puis il fait apparaitre dans un nuage de fumée une très belle rose rouge, et il vola jusqu'à la branche de la nymphe pour la lui donner.

    Voilà pour toi, petite nymphe. Quel est ton nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t770-gloire-et-honneur-au-commm
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Jeu 26 Avr 2012 - 18:55

Alors que Aida scrutait toujours le sol à la recherche du mystérieux cerf blanc, elle vit une magnifique jeune femme entourée d'un halo de puissance, tout comme l'étrange animal. La jeune nymphe s'accorda donc à penser que c'était une déesse, sûrement Athéna, d'ailleurs. Soudain, l'animal bondit hors d'un buisson en un bruit qui fit sursauter la petite Aida. Visiblement agacée, la déesse s'approcha de ce dernier et posa ses mains sur ses hanches en signe de mécontentement.

-Te voilà donc, Zeus.


Alors, comme pour se cacher sous son apparence animale, le Dieu des dieux feignit l'indifférence et se mit à brouter quelques pousses d'herbe. Malheureusement pour lui, les deux jeunes femmes présentes savaient très bien de qui il s'agissait, il reprit donc son apparence divine. Aida, toujours perchée en haut de l'arbre, se remercia intérieurement d'avoir eut certaines convictions - que ce cerf ne pouvait en être vraiment un. Mais, tout en sachant qu'à présent il ne pouvait plus tenter de la séduire sous une fausse apparence, et qu'il y avait une autre personne présente - de plus la fille dudit Zeus - elle pouvait peut-être descendre de son perchoir. Cependant elle resta encore, observant la scène assez curieuse qui se déroulait juste sous ses yeux. Le puissant dieu dit à sa fille, en chuchotant:

-Athéna, ça pour une surprise ! Par quelle coïncidence bizarre te trouve tu également dans cette forêt ?

Ce dernier prit un air embarrassé lorsqu'il se rendit compte qu'Athéna avait remarqué la présence de la jeune nymphe assise sur sa branche. D'ailleurs, il s'empressa de trouver un quelconque raison pour se sortir d'affaire. Il explique qu'il voulait lui offrir un présent et que pour ne pas l'intimider, s'était métamorphosé en cerf. Ceci dit, il lui envoya une magnifique rose rouge portée sur un nuage. Lorsqu'il arriva à se hauteur, Aida leva une main hésitante vers la fleur, puis finit par s'en emparer de ses jolies mains. Alors, le maître le l'Olympe demanda son nom à la nymphette, qui glissa de sa branche pour se tenir à proximité de la déesse de la Sagesse. Elle hésita une nouvelle fois, puis répondit d'une voix cristalline et mélodieuse.


-Mon nom est Aida, je suis une dryade, protectrice de cette forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Jeu 26 Avr 2012 - 21:39

-Athéna, ça pour une surprise ! S'exclama Zeus. Par quelle coïncidence bizarre te trouve tu également dans cette forêt ?

Athéna leva un sourcil, peu impressionnée par la surprise du Dieu. Ni même par le déplaisir que ressentait ce dernier, visiblement. L'avait-elle interrompue ? Oui, certainement. Dans sa quête de bourreau des coeurs, sans aucun doute. Il comptait apparemment draguer -et encore le mot n'était peut-être pas exact- cette innocente nymphe qui n'avait rien demander. Cette dernière se montrait effarée. Et elle avait bien raison de se montrer méfiante. Il ne fallait jamais accorder sa confiance. Jamais. Et surtout pas dans de parailles conditions. Mais bon, la plupart des nymphes se montraient naïves et crédules. La Déesse fut satisfaite que celle-ci soit plus méfiante que ses semblables.

Zeus reprit sa forme naturel.

-Oh, mais je peux m'expliquer, marmona le Seigneur du Ciel, visiblement gêné. Je voulais faire un cadeau à cette nymphe mais j'avais peur de l'intimider sous mon apparence réelle... Mais bon, maintenant que je suis démasqué...

La Déesse de la Sagesse roula des yeux. Un cadeau, bien sûr. Comme si elle était si naïve que ça.

Zeus, en très bon prétendant qu'il était, regarda de nouveau celle qui l'intéréssait et fit apparaître une fleur entre ses doigts et la tendit à la jeune nymphe qui le dévisageait, hésitante.

-Voilà pour toi, petite nymphe. Quel est ton nom ?Demanda-t-il, séducteur.

La nymphe saisit la fleur d'une main légèrement tremblante. Elle finit par répondre d'une voix mélodieuse :

-Mon nom est Aida, je suis une dryade, protectrice de cette forêt.

Entre temps, celle-ci s'était approchée à proximité d'Athéna, qui ne réagissait pas. La Déesse finit par opter pour un visage impassible, avec son regard froid et intimidante de Déesse.

-Nous vous dérangeons, peut-être ? Fit-elle d'une voix neutre.

Elle se tourna vers Zeus, impassible.

-Je venais te voir pour te parler d'un sujet ... délicat.

Athéna ne comptait pas développer plus.



Revenir en haut Aller en bas
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : PARTOUT.
Occupation : JE SURVEILLE.
Humeur : JE CONTROLE.
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 100

MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Lun 30 Avr 2012 - 12:51

    Zeus regardait la nymphe en souriant. Il adoptait son air le plus charmeur possible, même si en fait, il était vraiment gêné par cette situation des plus embarrassantes. Le Dieu des Dieux n'avait qu'une seule idée en tête : il voulait que sa fille Athéna s'en aille, qu'il le laisse seul avec cette petite nymphette. Mais la déesse n'en ferait rien. Lorsque la nymphe répondit à la question que lui avait posé Zeus et lui apprit son prénom, il dit, l'air béa :

    Aida.. Quel nom charmant ! Il te convient à merveille ! Tu es...


    A cet instant, il fût interrompu par sa fille qui toussotait, et qui finit par ajouter :

    Nous vous dérangeons peut être ?

    Depuis quand utilisait-elle un pluriel de majesté ? Lui même ne l'utilisait que rarement. Et puis pour qui se prenait-elle, pour l'interrompre ainsi dans son activité favorite ? Zeus était énervé. Il se retourna vers Athéna et la regarda, l'air grave, puis celle ci ajouta :

    Je venais te voir pour te parler d'un sujet ... délicat.

    Voyant que la déesse ne le dérangeait peut être pas en vain ou juste pour l'ennuyer, il s'approcha d'elle et tendit l'oreille, en disant de façon très claire :

    Je t'écoute, ma fille.

    Et il attendit qu'elle lui explique quel était ce sujet "délicat".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t770-gloire-et-honneur-au-commm
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: Zeux se promène [libre] Dim 10 Juin 2012 - 14:17

Aida était très mal à l'aise. Elle ne savait pas quoi dire, faire, et l'attitude de Zeus était très embarrassante, surtout qu'elle ne marchait pas du tout dans son sens. La jeune nymphe cherchait du soutien de la part d'Athéna, la déesse de la sagesse, étant elle aussi une femme. Malheureusement pour notre petite Aida, elle ne répondit pas à ces attentes, et prit un air totalement impassible. Zeus se mit à combler la dryade de compliments sur son nom, semblant irriter la déesse de la sagesse, qui le coupa d'un ton peu aimable.

Nous vous dérangeons peut-être?

Elle se tourna alors vers son père pour commencer à parler de choses qui ne concernait absolument pas la magnifique jeune fille. Cette dernière commencait à être légèrement agacée. Elle aurait pourtant dû être impréssionnée, effrayée ou encore enjouée d'être en présence de ces deux êtres d'exeptions, mais cela commençait à lui taper sur les nerfs, tout cela. Ce n'était pas dans son habitude de réagir ainsi, mais la course-poursuite avec le dieu l'avait fatiguée et à présent elle aurait voulu pouvoir profiter tranquillement de sa journée. Être en présence de ces deux personnes n'était pas agréable, étant donné leur attitude. Le caractère de la nymphe, reprenant légèrement le dessus, prit son mal en patience. Ils seraient bientôt plongés dans leurs affaires, et elle pourrait retourner à ses occupations. Elle fit quelques pas en arrière et fit mine de commencer à faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas

Zeux se promène [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Archives :: Autour du RP :: Anciens RP-