Partagez| .

(Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
FonDADAïste
FonDADAïste
avatar
Localisation : Islande. Dans les Rhododendrons.
Occupation : Piano et Piano. Dictatrice à ses heures perdues.
Humeur : Changeante...?
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 553
Double compte : Hélène

MessageSujet: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Sam 26 Mai 2012 - 17:52

La nuit commençait à tomber tandis qu'une silhouette dévalait le chemin qui serpentait autour de l'Olympe. Soudain il s'arrêta et jeta un coup d’œil furtif au mont qui s'élevait, majestueux, à travers les nuages teintés d'or par un somptueux couché de soleil. La silhouette en question sortit de l'obscurité que provoquait l'ombre de la montagne, et s'assit sur un rocher. Il s'agissait d'un faune nommé Panto Nin, qui donnait des représentations théâtrales en l'honneur de Dionysos, et faisait parti des favoris du Dieu.

Le faune semblait en proie à un sentiment indescriptible : on lisait de la crainte dans son regard, mais l'on percevait également une note de joie dans son expression. En réalité, le faune chafouin venait d'apprendre une nouvelle qui l'avait tout retourné. Tandis qu'il rendait visite à celui qu'il appelait son Maître - Dionysos, il avait entendu des rumeurs qui circulaient dans le palais de l'Olympe. Panto Nin avait toujours été friand des rumeurs et de commérages, et pourtant, la rumeur qu'il entendit ne lui procura pas l'enthousiasme que lui donnaient les rumeurs habituel (Les dernières conquêtes de Zeus, par exemple). Non.

Il faut dire que la rumeur qu'il entendit, n'avait rien de réjouissante. A l'instant ou il l'entendit, il n'en crut pas ses oreilles : L'Ambroisie, nectar divin qui donnait l'immortalité à quiconque en buvait régulièrement, avait disparue. Ne pouvant se résoudre à croire pareille histoire, il fût pris de l'envie d'en savoir plus. Alerté d'un conseil qui se tenait alors à la salle des Douze Trônes, il s'y rendit et écouta discrètement la conversation des Dieux. Il ne lui fallut que quelques instants pour être fixé quant à cette rumeur. Le nectar divin avait bel et bien disparu. A la fois ravi et effrayé (car lui même consommait régulièrement de l'Ambroisie), il décida de descendre sur Terre pour annoncer la nouvelle à tout le monde.

Pour lui, annoncer une nouvelle aussi affolante et incroyable était un véritable délice qu'il s'apprêtait à savourer. Assis sur son rocher, il fit une courte pause tout en songeant au bonheur qu'il aurait lorsqu'il rencontrerait quelqu'un pour partager l'information. Ah ! Comme ce faune était idiot. Il était excité à l'idée de rependre la nouvelle et de semer la terreur partout autour de lui. Panto Nin, es tu simplement simple d'esprit, avec tes bonheurs superficiels, ou bien es tu machiavélique et sournois, en prenant ainsi du plaisir à répandre une nouvelle aussi terrible ? Nul ne saurait le dire.

Ainsi, quelques minutes plus tard, il reprit sa folle course, jusqu'à parvenir aux flancs de la montagne. Il regardait autour de lui, dans l'espoir de distinguer des hommes à qui révéler cette information. Mais il était tard, et il ne voyait personne à l'horizon. Alors il s'avança un peu plus et alors qu'il commençait à fouler la route menant en ville, il entendit un bruit de pas.


Dernière édition par Daphné le Dim 27 Mai 2012 - 19:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Dim 27 Mai 2012 - 19:31

    Le soleil disparaissait petit à petit dans le ciel laissant place à la nuit. La pénombre envahit Athènes et les citoyens disparurent des rues peu à peu. Les marchands fermèrent leurs commerces tandis que les citoyens occupant les rôles publiques discutèrent encore un peu entre eux, annonçant une aide à une personne quelconque passant par là.
    Alexander se promenait encore à cette heure-ci. Sa journée a été des plus longues et des plus inintéressantes. Aucun monstre a affronté, aucune épreuve a relevé... rien. Récemment, le jeune homme avait pressenti quelque chose. Il se sentait différent des autres jours, comme si sa force l'avait abandonné. Il avait même réussi à tomber malade pour la première fois depuis qu'il est né. Chose des plus étranges. Il s'était même coupé le matin même voulant ouvrir un fruit avec un couteau.

    Le demi-dieu soupira et poursuivit sa route jusqu'aux grandes portes de la cité. Il était soulagé que cette bande de fanatiques l'avait enfin laissé tranquille. Bien entendu, il avait réussi à les semer en passant par les jardins de sa résidence. Depuis qu'Alexander était reconnu de tous, il avait gagné assez d'argent pour s'offrir une somptueuse demeure. La moitié de cet argent était envoyé à sa mère, qui vivait toujours dans cette petite ferme à l'écart de la ville. Il ne la voyait que très rarement, prit par son "travail" et surtout parce qu'il n'avait pas le droit de partir plus de deux jours d'Athènes.
    Cette fois-ci, Alexander avait besoin de décompresser et surtout de prendre un air plus pur que celui qu'offrait sa ville. Il sortit donc d'Athènes et marcha pendant un long moment. Au file de sa marche, il sentait ses forces diminuaient. Il décida alors de s'arrêter un moment pour reprendre des forces. Il s'installa contre un rocher et respira calmement se demandant se qui lui arrivait. Le demi-dieu se trouvait à présent aux flancs de la montagne : Olympe.


    (J'ai donc marché pendant si longtemps...)

    Pensa-t-il avant de se redresser pour reprendre la route. C'est alors qu'il entendit du bruit un peu plus loin. Comme quelque chose ou quelqu'un qui sautait. Intrigué, le héros s'avança et se cacha derrière un arbre. Il écarquilla les yeux à la vue d'une créature mi-homme mi-chèvre. C'était un Satyre, Alexander avait eu l'occasion d'en croiser un ou deux. Il savait que ces créatures n'étaient pas méchantes, mais elles pouvaient être de belle commère ! Peut-être savait elle se qui arrivait à Alexander ? Sans attendre d'avantage, le demi-dieu sortit de sa cachette et interpella la créature.

    "Hey ! Toi !"


Revenir en haut Aller en bas
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : forêt du Pélion
Humeur : Curieuse ...
Date d'inscription : 18/05/2012
Messages : 693
Double compte : Icare & Morphée

MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Mer 30 Mai 2012 - 18:48

Athènes n'était plus très loin maintenant. Cela fait trois jours que je ne suis plus revenue chez moi, beaucoup trop de temps au goût des chasseurs qui m'ont recueillis. A chaque fois, c'est la même chose : ils me crient tous dessus en me répétant sans cesse "et surtout, ne recommence pas ! Ou tu auras des problèmes !". Ils me sortent toujours le même discours mais ne changent rien. Ce ne sont que des menaces. ils ne passent jamais à l'acte. Ensuite, je leur montre les fruits de ma chasse (souvent une ou deux biches et des lièvres), et seulement après ça, ils ne disent plus rien. Ils ne me font plus de remarques car ils savent très bien que les animaux que j'ai rapportés valaient beaucoup d'argent. et s'ils m^'interdisent d'aller chasser, ils devront se passer d'une certaine somme d'argent.

Les flancs de la montagnes sont souvent riches en gibiers. Mais je ne chasse jamais ici. J'ai peur de blesser un dieu s'étant métamorphosé en biche ou tout simplement d’attiser leur colère. Mais pour l’instant, les dieux ne semblent pas en colère. Il fait beau et doux et les oiseaux chantent leurs plus belles mélodies. J'écoutais, rêveuse, les bruits de la nature quand ceux-ci furent interrompus par une voix humaine. Je fronçai les sourcils. Il va bientôt faire nuit et la plupart des habitants devraient être rentrés chez eux à une heure pareille. Je m'approchai silencieusement de l'origine du bruit et remarquai qu'il provint d'un jeune homme beau, à la carrure imposante qui interpelait un satire. J'observai longuement la créature mi-homme mi-bouc. On m'avait toujours appris à me méfier des satires. certains sont sournois et malicieux. J'en avais déjà vu auparavant mais sans trop m'en approcher. Je m'approchai d'avantage de sorte à pouvoir entendre la conversation entre le jeune homme et la créature. Je me cachai derrière un arbre pour ne pas me faire repérée car je ne pense pas qu'ils aimeraient se savoir espionnés. Et s'ils me découvraient, ils me demanderaient sûrement d'aller voir ailleurs, avec pour seul argument : "ce n'est pas fait pour les filles ! c'est une discussion d'homme à homme. Rentre chez toi !". Et seuls les dieux savent à quel point je déteste me sentir inférieur aux hommes. Alors si jamais je suis découverte, le premier qui me dira ces mots se retrouvera avec une flèche plantée au milieu du front !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t477-atalante-version-ii
Fondatrice
avatar
Date d'inscription : 23/05/2012
Messages : 235
Double compte : Oui, c'est moi Daphné

MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Mer 30 Mai 2012 - 18:51

Panto Nin fit un bond en arrière lorsqu'il entendit une voix d'homme, et se demanda si c'était lui qu'on interpellait. Dans la pénombre, il avait du mal à distinguer la personne qui s'approchait de lui. Le faune fronça les sourcils et plissa ses paupières, puis, voyant que son imagination ne l'avait pas trahie, il s'avança vers l'inconnu et lui adressa un sourire machiavélique. Il s'agissait d'un homme grand et bien bâti, vêtu d'une tunique marron enserrée d'une ceinture d'or, sur laquelle se reflétaient les derniers rayons de soleil. Il avait de longs cheveux gris clairs qui voletaient dans la brise nocturne printanière. Lorsqu'il fût à quelques mètres de lui, le satyre réalisa que l'inconnu en question n'était pas bien vieux. Son visage était avenant et sympathique alors Panto Nin engagea la conversation :

Bonjour, jeune homme, dit le satyre en laissant apercevoir ses petite dents pointues.

Il jubilait à l'idée des informations qu'il allait pouvoir lui révéler. Simplement, il pensait qu'il s'agissait là d'un simple mortel, et ignorait qu'il était en réalité un demi-dieu, et un fils d'Apollon, qui plus est. Il ne savait donc pas que l'inconnu était lui aussi concerné par la disparition de l'Ambroisie. Alors il déclara, avec une lueur de malice dans ses yeux :

Je suis prêt à parier que tu ne connais pas les dernières nouvelles de l'Olympe !


Il lui lançait un regard de défi, le toisant de ses petits yeux luisants. Il s"approcha encore du jeune homme et posa sa main sur son épaule, l'air sournois.

Des nouvelles atroces. Terribles.


Il marqua une pause et dévisagea son interlocuteur, et lorsqu'il croisa son regard, il ajouta d'une voix presque diabolique :

Peut être que tu n'as pas envie de savoir ce qu'il s'est passé, là haut... Après tout, je ne voudrais pas briser ta sensibilité, petit. Et puis, en quoi cela te concernerait-il, les histoires de La Haut ?


En réalité, Panto Nin adoptait souvent cette technique déstabilisante, qui le faisait jubiler au plus profond de son âme chafouine. Il savait que son interlocuteur ne tarderait pas à le bombarder de questions. Puis il entendit un bruissement non loin de là. Quelqu'un d'autre les observait. Le satyre regarda au loin et s'écria :

Qui va là ?

Personne ne répondit.

[ Hors jeu - Atalante : on avait écrit en même temps ^^ Alors j'ai modifié mon RP en m'adaptant au tien. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Sam 2 Juin 2012 - 18:56

    Alexander s'avança en direction de la créature qui l'avait enfin remarqué. Il ne prêta pas intention au sourire machiavélique que lui offrait le faune et se contenta de l'écouter vu qu'il n'avait pas eu le temps de sortir un mot que son interlocuteur enchaina directement. Il lui parla de nouvelles de l'Olympe. Le demi-dieu n'était jamais allé en haut de la montagne encore, préférant le paysage de la terre. Alexander ne bougea pas son regard du satyre qui lui tourna autour poursuivant son monologue. Son ton était mystérieux et légèrement agaçant. Lorsque le faune prononça les mots "En quoi cela te concernerait-il les histoires de Là-Haut" le héros se présenta aussitôt.

    "Je suis Alexander, fils du dieu Apollon et de la mortelle Elefteria. Pour répondre donc à tes dires... les histoires de "Là-Haut" me regarde tout autant qu'autre être divin."

    Il n'eût pas le temps de lui poser une question qu'un bruit surgit un peu plus loin dans les arbres. Le satyre se redressa en lançant un "qui va là ?". Alexander se retourna à son tour et plissa les yeux dans l'espoir de distinguer une quelconque silhouette. Il vit effectivement quelque chose bouger. Une ombre petite et fine, qui passait d'arbre en arbre. Etait-ce encore une créature ? ou tout simplement quelqu'un qui l'avait suivi. Le héros craignit le pire... pensant qu'une de ses fans l'avait suivi jusqu'ici.


Dernière édition par Alexander le Sam 2 Juin 2012 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : forêt du Pélion
Humeur : Curieuse ...
Date d'inscription : 18/05/2012
Messages : 693
Double compte : Icare & Morphée

MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Sam 2 Juin 2012 - 19:27

Le satyre commença son discours, faisant comprendre à son interlocuteur que tous n'est pas rose chez les dieux. Il doit y avoir un problème au sommet de l'Olympe.Mais hélas, cette créature de malheur faisait exprès d'être imprécis dans son épopée et à voir sa manière de la raconter, je mettrais ma main à couper qu'il fait du théâtre. Mais d'ici, j'ai du mal à entendre la conversation et je dois forcer mon oreille pour tout comprendre. Le jeune homme prit soudain la parole :

"Je suis Alexander, fils du dieu Apollon et de la mortelle Elefteria. Pour répondre donc à tes dires... les histoires de "Là-Haut" me regarde tout autant qu'autre être divin."

Alexander dit-il ? Je n'ai jamais entendu parler de lui auparavant. Pourtant, un fils d'Apollon, je devrait le connaître. Mais il faut dire que je ne suis pas très au courant de ce qui se trafique dans la cité durant la journée. Je regardai autour de moi et je vis un arbre plus proche des deux hommes que celui où je me trouvais actuellement. Je me risquai à sortir de ma cachette pour en changer mais après quelques pas, à mis chemin entre les deux arbres, je marchai sur une branche qui se brisa bruyamment. Je commençai à courir vers l'autre arbre, de peur de me faire repérer. Je me cachai tant bien que mal derrière le second arbre et fermai les yeux en me disant :

"Pourvu qu'ils ne m'aient pas vu. Pourvu qu'ils ne m'aient pas vu ..."

Mais je fus vite fixée. Le satyre cria dans ma direction.

"Qui va là !"

Je ne répondis pas. Mais maintenant qu'ils savent que je suis là, je ne vais plus pouvoir me faufiler. Alors, qu'est ce que je peux faire d'autre que me montrer. Je sortis de ma cachette, essayant de camoufler ma gêne. Puis, je dis en direction du satyre avec un ton moqueur :

"Et bien, continue. Quelle est donc cette nouvelle terrible (j'accompagnai mes dires de gestes) dont tu viens de parler ?"

J'affichai un petit sourire en coin sournois, croisai les bras et m'adossai à l'arbre derrière lequel j'étais sensée me cacher. Puis, je continuai :

"A propos, je me prénomme Atalante. Et non, je ne suis pas une demi-déesse ou quoi que ce soit d'autre. Je suis juste une humaine curieuse de savoir des nouvelles de "la-Haut" "

Puis, j'attendis patiemment que le satyre recommence son numéro théâtrale qui nous dévoilerait enfin la vérifé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t477-atalante-version-ii
Fondatrice
avatar
Date d'inscription : 23/05/2012
Messages : 235
Double compte : Oui, c'est moi Daphné

MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Dim 10 Juin 2012 - 19:28

Tandis que le faune écoutait le héros se présenter, il regardait en direction de la silhouette qui les observait dans l'ombre à quelques mètres d'eux. Puis lorsque le jeune homme eût fini sa phrase, il le regarda avec mépris et répéta le début de ses paroles en imitant sa voix. Puis il se mit à rire follement : ce faune était très infantile et il adorait singer ses interlocuteurs. Il s'arrêta de rire lorsqu'il entendit soudain une voix féminine proclamer :

Eh bien, continue. Quelle est donc cette nouvelle terrible dont tu viens de parler ?


Le faune afficha un sourire de satisfaction sur son visage, et se tourna vers la personne qui venait de parler. Il s'approcha de la jeune femme tout en la dévisageant, et fit dos à Alexander. C'était une mortelle aux cheveux bruns, qui semblait intrépide, et avait des yeux intelligents. Il l'écoutait se présenter, et sentait de la détermination dans ses paroles. Un peu trop à son goût, pour une simple mortelle. Le regard du faune sur Atalante se faisait pesant. Il s'écarta un peu et s'assit sur une souche, de façon à avoir en face de lui ses deux interlocuteurs, puis il dit :

Non mais dites donc, on dirait bien que j'ai en face de moi deux sacrés commères !


Il se mit à rire bruyamment puis il s'arrêta très soudainement, laissant place au calme de la nuit. Ses yeux brillants de malice et de fourberie oscillaient entre Alexander et Atalante. Il ajouta ensuite :

Dans ma grande bonté, je ne saurais vous faire souffrir d'attendre plus longtemps avant de connaître cette terrible nouvelle qui frappe l'Olympe. Vous mourrez d'envie de savoir, n'est ce pas ?


Il marqua une pause, comme pour faire durer le suspense. Ce faune faisait décidément un piètre acteur. On se serait crus dans une pièce de théâtre de mauvais goût, avec ses gestes décalés et ses rires théâtraux ridicules. Puis le faune ajouta quatre petits mots d'une violence extrême, en parlant un petit peu plus bas, comme s'il voulait que le demi-dieu et la mortelle tendent l'oreille pour l'entendre. Il articula bien chaque mot, et prit son temps pour le dire :

L'Ambroisie. Elle a disparu.


Il souriait, l'air enjoué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité


MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Ven 15 Juin 2012 - 22:25

    Alexander ne quitta pas le faune des yeux et son air ne changea aucunement bien que cet être se moqua ouvertement de lui. Il soupira légèrement jusqu'à ce que soudain il entendit à son tour une voix s'élevait en direction de la végétation un peu plus loin. Le demi-dieu se tourna en cette direction et vit alors une jeune fille sortir de sa cachette. Ainsi dont, cette mortelle les avait écouté depuis le début. Le héros n'appréciait guère qu'on l'observe en cachette, mais il ne répliqua pas. Il se contenta d'écouter à nouveau le faune qui poursuivit tout en faisant son numéro de théâtre. La jeune fille se présenta alors sous le nom d'Atalante. Alexander ne l'avait jamais vu serait-elle une citoyenne d'Athènes ?
    Le jeune homme soupira une nouvelle fois à l'écoute des dires de ce faune, décidément cela ne faisait que quelques minutes qui lui avait adressé la parole que celui-ci l'agaçait grandement.


    Dans ma grande bonté, je ne saurais vous faire souffrir d'attendre plus longtemps avant de connaître cette terrible nouvelle qui frappe l'Olympe. Vous mourrez d'envie de savoir, n'est ce pas ?

    Non Alexander n'était pas du genre à implorer les gens pour savoir un quelconque secret. Il cligna doucement des yeux, entrevit la bouche et lâcha :

    Je pense que je perds mon temps en fin de compte... je suis désolé de vous avoir importuné.

    Il tourna les talons et s'apprêta à partir lorsqu'il entendit...

    L'Ambroisie. Elle a disparu.

    Cette phrase arrêta tout de suite notre demi-dieu qui écarquilla les yeux. Mais alors... cela expliquait bien des choses... le pourquoi il n'avait pas revu un dieu récemment, ses fatigues accumulés, ses vertiges et ce début de maladie. C'est alors qu'il se retourna entièrement et avança en direction du faune. Il le regarda droit dans les yeux d'un air à la fois déterminé et furieux.

    Comment sais-tu cela ?!
Revenir en haut Aller en bas
Administrateur
Administrateur
avatar
Localisation : forêt du Pélion
Humeur : Curieuse ...
Date d'inscription : 18/05/2012
Messages : 693
Double compte : Icare & Morphée

MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Sam 16 Juin 2012 - 16:45

Après quelques instants de silence, le faune dit alors, très lentement mais très distinctement :

Non mais dites donc, on dirait bien que j'ai en face de moi deux sacrés commères !

J'affichai un sourire forcé, même je ne demandais qu'une chose, c'est de savoir cette terrible nouvelle. La créature recommença son numéro théâtral et je dus me retenir pour ne pas lui sauter dessus. J'avais beau me dire que le fait réagir à ses paroles ne ferrait que le satisfaire encore plus et il risquera de continuer son numéro. Mais après quelques instants, ma curiosité prit le dessus. La curiosité, un de mes plus grand défaut ! Une petite voix au fond de moi me répétait :

"Non, ne dis rien. Ne fais rien. Il finira bien par la dire cette nouvelle

Je me mordis les lèvres. C'est alors que le jeune homme tourna le dos à la créature sous prétexte qu'il perdait son temps. Mais d'ailleurs, moi aussi je perds mon temps ! J'allais faire de même quand le faune dit d'une voix soudain plus grave :

L'Ambroisie. Elle a disparu.

Alexander s'arrêta net. J'ouvris grand les yeux. L'ambroisie, le nectar divin qui garanti aux Dieux l'immortalité, venait d'être dérobé ! C'est impossible ! Ce ne peut pas être vrai! Qui serrait assez fou pour voler le nectar divin ? Le jeune homme s'emporta et se retourna brutalement vers le faune et lui posa la question qui me brûlait les lèvres. Mais je ne doute que ce soit ce faune de malheur qui ait fait le coup. Pourquoi le dirait-il avec le sourire sinon ? Un coupable ne réagirait pas comme cela.

Je m'approchai des deux personnes, encore sous le choc de la nouvelle que je venais d'apprendre. Je posai mon regard vers le sommet du mont Olympe, là où siégeaient les Dieux. Puis, mon attention se reporta sur Alexander. Etant le fils d'Apollon, sa réaction est normale. Car même les demis-dieux doivent souffrir de ce vol. Je demandai alors d'un ton sec au faune :

Que sais-tu d'autres ? Tu as d'autres informations ?

Je n'ai aucune compassion pour cette créature. Pourquoi a-t-il fallu qu'il attende si longtemps pour le dire ? Pour retarder sa mort ? Car Alexander a l'air de vouloir le tuer.

Ma question ne doit pas avoir beaucoup d'importance. Que pourrait-il savoir d'autre. Il n'y a rien de plus à savoir. Mais il faut bien avouer que ce mystère me plait et que je vais mettre mon grain de sel dans cette histoire, et peut-être en trouver la solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://olympustales.pro-forum.fr/t477-atalante-version-ii
Fondatrice
avatar
Date d'inscription : 23/05/2012
Messages : 235
Double compte : Oui, c'est moi Daphné

MessageSujet: Re: (Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère" Dim 22 Juil 2012 - 12:19

Panto Nin prenait du plaisir à observer la réaction de ses deux interlocuteurs. Ils semblaient en proie à une violente stupéfaction. Leurs yeux s'écarquillèrent à l'instant même ou le faune leur apprit la nouvelle. Il est vrai qu'une telle nouvelle aurait choqué n'importe qui de la même façon. Mais Panto était conscient qu'Alexander, demi-dieu, était d'autant plus concerné par ce terrible évènement. Le satyre les observait tous deux, le sourire aux lèvres et l'air railleur. Il fut d'autant plus ravi lorsque ses interlocuteurs l’assaillirent de questions au sujet de l'évènement :

Comment sais-tu cela ?!


Demanda d'abord Alexander. Son expression était soudain transformée, elle était passée de la stupéfaction à la colère. Il semblait furieux et énervé. Cela plaisait au faune et celui ci en souriait d'avantage. Et avant même qu'il n'eût pris le temps de répondre à sa question, la jeune fille lui demanda à son tour :

Que sais-tu d'autres ? Tu as d'autres informations ?


Son expression avait changé également. Elle parlait sèchement et son regard semblait foudroyer le faune. Celui ci se rapprocha d'eux, et se mit à leur tourner autour doucement tout en répondant avec sa nonchalance habituelle :

Pour tout vous dire, c'est une rumeur qui circule depuis plusieurs heures, là haut. Seulement, personne n'en était vraiment certain... Alors je suis allée m'en assurer de mes propres oreilles... Zeus tenait un conseil dans la salle des douze trônes, et j'ai tout entendu ! On dira simplement, que je me suis trouvé au bon endroit au bon moment...


Il marqua une pause pour donner un semblant de suspense, mais à vrai dire cette pause lui servait simplement à réfléchir à ce qu'il allait dire par la suite. Il regarda Alexander :

Les Dieux semblaient effrayés ! Même ton petit papa, gamin, on aurait dit qu'il avait perdu les pédales ! C'est vrai que cette nouvelle n'est pas des plus réjouissantes. En tout cas, les Dieux sont comme des enfants perdus et ils ne savent pas qui a fait le coup. Fâcheux, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(Intrigue) "C'est une rumeur, une légende, c'est un mystère"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Résumé de l'intrigue
» Les republicains font circuler une rumeur sur le net...
» La légende de Martin et Martine par Tournesol
» Bretagne magazine spécial légende arthurienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Olympus Tales :: Archives :: Autour du RP :: Anciens RP-